Loiret Agricole et Rural 09 novembre 2013 à 08h00 | Par OJ

Machinisme - Une innovation en triple axel pour Bogballe

La stratégie d’innovation du fabricant danois de distributeurs d’engrais, importé dans notre pays par Lemken France, répond à trois objectifs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le M6W : six tonnes de charge utile, soit une capacité de 5.550 litres. © Loiret agricole et rural Joël Foucher, à gauche, directeur commercial de Lemken France, aux côtés de Nils Laursen, le dirigeant de Bogballe. © Loiret agricole et rural Une visite de l'usine, le 24 octobre 2013. © Loiret agricole et rural Une visite de l'usine, le 24 octobre 2013. © Loiret agricole et rural Une visite de l'usine, le 24 octobre 2013. © Loiret agricole et rural Une visite de l'usine, le 24 octobre 2013. © Loiret agricole et rural Une visite de l'usine, le 24 octobre 2013. © Loiret agricole et rural Une visite de l'usine, le 24 octobre 2013. © Loiret agricole et rural Une visite de l'usine, le 24 octobre 2013. © Loiret agricole et rural Une visite de l'usine, le 24 octobre 2013. © Loiret agricole et rural

Depuis 2001, Lemken France est importateur, pour l’Hexagone, de Bogballe, un fabricant danois de distributeurs d’engrais. Directeur commercial de Lemken France, Joël Foucher explique : « Chez Lemken, l’une des familles de produits est constituée des semoirs à céréales. Or la plupart des fournisseurs de semoirs disposent aussi d’une gamme d’épandeurs : on a trouvé cette complémentarité. »

Bogballe maîtrise une technique particulière : « Avant, les gens semaient avec le bras dans un mouvement allant de l’extérieur vers l’intérieur : les disques épousent le même mouvement. Cette technique d’épandage permet une bonne répartition des engrais en étant moins sensible que l’autre système (NDLR : des disques tournant de l’intérieur vers l’extérieur) aux différents évènements suivants : vent, qualité de l’engrais, hauteur de l’épandeur et vitesse de prise de force du tracteur. Chaque centimètre carré du champ reçoit de l’engrais de quatre disques au lieu de deux. »

La stratégie d’innovation de Bogballe se résume en trois mots anglais : bigger (plus gros), better (mieux) et more (plus). La sortie, en décembre prochain, du M6W, six tonnes de charge utile, soit une capacité de 5.550 litres, concerne le premier : « Permettre au système porté d’avoir plus d’autonomie et concurrencer les épandeurs trainés. Selon Bogballe, il vaut mieux utiliser un épandeur comme épandeur et non comme remorque et épandeur : la partie remorque s’apparente à une perte de temps. »

Sur un même boitier

Le deuxième point vise la qualité de l’épandage : « Conserver l’avantage du quadruple recouvrement quand on est dans les pointes de champs ou sur les bandes restantes. » Bogballe a doté ses machines du DSC, initiales de Contrôle de Section Dynamic. « Deux déflecteurs additionnels actionnés chacun par un vérin électrique agissent sur le point de chute de l’engrais sur l’un des deux disques et sur l’ouverture de trappe de l’autre disque. Cela permet d’adapter l’épandage à la forme irrégulière de chaque champ. Le système peut être commandé manuellement par le chauffeur du tracteur en agissant sur le boîtier de commande nommé le Calibrator Zurf. Mais, plus souvent, ce sera en combiné avec un guidage par GPS afin d’optimiser le système. Nous sommes les seuls à associer une gestion de sections avec les avantages du quadruple recouvrement. »

Quid du troisième point, le Calibrator Free Concept ? « Au lieu d’utiliser le Calibrator Zurf pour piloter son épandeur, le chauffeur du tracteur peut le faire avec une tablette Androïd (NDLR : début 2014) ou Apple (NDLR : fin 2014). » Joël Foucher insiste sur les avantages : « La tablette est de haute qualité et conviviale dans son utilisation. Le chauffeur peut télécharger toutes les informations susceptibles de lui être nécessaires : table d’épandage d’un engrais donné, météo, instruction de l’employeur, mails, etc. »

Sur un même boitier, la partie droite recopie le Calibrator Zurf, donc les éléments relatifs au pilotage de l’appareil. Quant à la partie droite, elle permet de communiquer avec l’extérieur. D’un point de vue technique, il faut télécharger l’application iZurf et disposer d’une antenne GPS. Concernant le deuxième point évoqué, toutes les machines fabriquées aujourd’hui sont configurées pour recevoir l’option et tous les appareils qui disposent du Calibrator Zurf peuvent en bénéficier.

À l’arrière du rouleau

Du 12 au 16 novembre, à Hanovre, en Allemagne, se tient Agritechnica. Lors de ce salon du machinisme agricole, Lemken recevra deux médailles d’argent. L’une pour son cultivateur et déchaumeur à dents Karat : celui-ci est doté d’un dispositif permettant aux dents de travailler à une profondeur constante même en terrain vallonné.

Quant à la seconde distinction, il s’agit du Swing Cut, dispositif permettant, selon Joël Foucher, de « réduire très sensiblement les oscillations horizontales, d’avant en arrière, des rampes de pulvérisateurs ». Par application d’une tension électrique sur un fluide contenu à l’intérieur de vérins qui « remplacent alors les amortisseurs habituels ».

Côté nouveautés, en plus du Rubin 12, un déchaumeur à disques présenté à Innov’Agri il y a quelques mois, dès le printemps 2014, Lemken aura le déchaumeur Karat semi-porté : le Karat TKA et le Karat TKUA. En versions quatre et cinq mètres. Quelle différence par rapport aux machines antérieures ? « Les roues de transport ne sont plus entre les dents et le rouleau mais à l’arrière du rouleau : c’est plus économique pour l’acheteur. » Aussi bien le Rubin 12 que le Karat font l’objet de démonstrations dans toute la France et en région Centre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui