Loiret Agricole et Rural 08 janvier 2016 à 08h00 | Par Agrafil

L'Esitpa et LaSalle Beauvais, en fusionnant, regrouperont 2500 élèves-ingénieurs

«La fusion de l'Esitpa et de LaSalle Beauvais est efficiente depuis le 1er janvier», a déclaré Philippe Choquet, directeur de la nouvelle école privée d'agriculture, lors d'une conférence à Paris, le 6 janvier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La fusion doit permettre, entre autres, d'avoir une plus grande visibilité à l'international. «En France, nous avons neuf écoles d'ingénieurs agriculture dont sept privées. Elles sont de petite taille si l'on compare avec les autres pays de l'Union européenne. La fusion est une opportunité pour relever le défi de la visibilité», explique Sébastien Windsor, président du nouvel établissement. Par ailleurs, les deux sites (Rouen et Beauvais) seront conservés «durablement». Une stratégie de formation continue est dans les tuyaux, mais n'est pas encore finalisée. Avec 2500 élèves-ingénieurs, 14 formations diplômantes, 5 unités de recherche, 3 chaires d'enseignement et de recherche, plus de 130 universités partenaires dans le monde, l'école entend pouvoir répondre aux défis agricoles tant économiques qu'environnementaux. «Peut-être que l'école deviendra la première école d'agriculture de notre pays», commente Guy Vasseur, président de l'APCA (chambres d'agriculture).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui