Loiret Agricole et Rural 05 février 2016 à 12h00 | Par Agrapresse

Global Bioénergies aborde les biocarburants non issus de biomasse

Global Bioénergies, PME française de développement de procédés de conversion de ressources renouvelables en hydrocarbures, se diversifie dans les biocarburants non issus de biomasse, a-t-elle indiqué dernièrement. Tout en poursuivant son projet d'usine d'isobutène d'origine de biomasse avec Cristal Union, elle s'intéresse aussi maintenant à l'éthanol issu de gaz résiduels d'aciéries, à travers un projet commun avec la société LanzaTech.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © global-bioenergies.com (capture)

Global Bioénergies vient de signer un accord de collaboration avec la firme néo-zélandaise LanzaTech, annonce-t-elle. LanzaTech est une société d'industrialisation de l'éthanol produit à partir d'effluents gazeux industriels, qui vise notamment le segment des carburants pour l'aviation.La technologie de recyclage de carbone de LanzaTech «permet la transformation en produits chimiques de déchets industriels comme le monoxyde de carbone, le dioxyde de carbone ou l'hydrogène», précise un communiqué de Global Bioénergies. LanzaTech construit actuellement ses premières installations commerciales qui produiront de l'éthanol à partir de gaz résiduels d'aciéries, précise l'entreprise française. En effet, les biocarburants peuvent aussi être produits sans biomasse. Des micro-organismes, en l'occurrence des bactéries du genre Clostridium, peuvent s'alimenter avec du monoxyde de carbone et le transformer en sucres, qui peuvent ensuite être fermentés pour produire des alcools, type éthanol.

Global Bioénergies et LanzaTech en partenariat pour l'industrialisation

Jusque-là, Global Bioénergies s'est focalisée sur la fabrication biologique d'isobutène, une brique élémentaire de la pétrochimie qui peut être convertie en carburants, plastiques, verre organique et élastomères, et prépare d'ailleurs la première usine de taille industrielle au travers d'une société mixte avec le sucrier champenois Cristal Union. Global Bioénergies et LanzaTech avaient conclu un accord de collaboration en 2011, avec pour objectif d'élaborer des souches microbiennes capables de convertir des matières premières non agricoles en isobutène. Sur la base des résultats obtenus ces quatre dernières années, les deux sociétés ont conclu un nouvel accord de collaboration «afin d'intensifier cette coopération et de développer un procédé intégré». LanzaTech a remporté le prix de l'entreprise leader en économie circulaire au forum économique mondial annuel de Davos de janvier 2016.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui