Loiret Agricole et Rural 06 novembre 2015 à 14h00 | Par actuagri

Fin des quotas sucriers : les planteurs pour un accord interprofessionnel « avec du contenu »

Dans un communiqué diffusé au lendemain de la table ronde sur le sucre du 3 novembre, la confédération des planteurs de betteraves (CGB) indique qu’elle est prête au dialogue à condition qu’il débouche sur un Accord Interprofessionnel national et un contrat type qui « sont des éléments essentiels de la réussite de la filière betteravière de demain »

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Loiret agricole et rural

Cet accord et ce contrat doivent porter sur « l’ensemble des conditions de rémunération de la betterave ». Selon le président de la CGB Eric Lainé, le récent rapport sur la filière implique une « répartition équilibrée des risques entre planteurs et fabricants (et) la transparence dans le paiement des betteraves ». La CGB s’engage à apporter sa contribution à tous les sujets abordés par les groupes de travail mis en œuvre par le ministère de l’agriculture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui