Loiret Agricole et Rural 06 novembre 2015 à 14h00 | Par agrafil

Refus de cultiver des OGM : les demandes de 14 États membres acceptées par les entreprises de biotechnologie

Sur les dix-neuf États membres de l’UE qui ont eu recours à la nouvelle législation européenne pour demander à Bruxelles l’interdiction sur tout ou partie de leur territoire de la culture des OGM, 14 (dont la France) ont déjà obtenu gain de cause, a indiqué la Commission européenne le 4 novembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © archives Hervé Garnier

Les entreprises concernées (Monsanto, Syngenta et Dow AgroScience) ont accepté que ces pays soient exclus du champ d’autorisation des OGM pouvant être cultivés dans l’UE (le MON810) ou en cours d’examen (au nombre de cinq). Outre la France, les États concernés sont : l’Allemagne, la Bulgarie, Chypre, la Lettonie, la Grèce, la Croatie, l’Autriche, la Hongrie, la Pologne, les Pays-Bas, la Lituanie, le Royaume-Uni pour l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord, et la Belgique pour la Wallonie. L’Italie, le Danemark, la Slovénie, le Luxembourg et Malte attendent quant à eux la réponse des sociétés de biotechnologie.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui