Loiret Agricole et Rural 04 mars 2016 à 11h00 | Par Agrafil

Le secteur de la luzerne déshydratée dans une logique de hausse de la production

Le secteur de la luzerne déshydratée inscrit ses projets dans une logique de hausse de la production, a indiqué Éric Masset, président de Coop de France Déshydratation depuis décembre dernier, le 2 mars au Salon.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © V. Marmuse

Le secteur de la luzerne déshydratée inscrit ses projets dans une logique de hausse de la production, a indiqué Éric Masset, président de Coop de France Déshydratation depuis décembre dernier, le 2 mars au Salon. Une réflexion « Déshy 2020 » au sein de CDF Déshydratation aboutira cette année à un projet de filière structurant avec des axes stratégiques de construction », a-t-il évoqué, indiquant que l'objectif est d'augmenter la production (qui est de 850 000 tonnes actuellement). Sans en dire davantage, il a indiqué qu'un premier axe sera de confirmer la politique de soutien spécifique au secteur (8 M€ pour près de 70 000 hectares). La luzerne déshydratée s'exporte de plus en plus loin : après l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Suisse, les coopératives françaises en expédient maintenant au Japon, aux Émirats arabes et bientôt en Arabie Saoudite.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui