Loiret Agricole et Rural 08 octobre 2015 à 08h00 | Par AGPM

Situation économique critique dans les exploitations maïs

Le Conseil d'Administration de l'AGPM, réuni le 8 octobre 2015, a confirmé la baisse attendue de l'ordre de 20% de la production de maïs en 2015 par rapport à 2014, avec un rendement moyen national estimé à 88 quintaux par hectare.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Patrick Cronenberger

Cette situation est le résultat d'une année particulièrement difficile, marquée par une sécheresse très importante. Une fois de plus, le maïs a malgré tout joué son rôle pour l'alimentation des élevages, mais l'AGPM regrette que l'absence de politique volontariste sur l'irrigation et le stockage de l’eau ne permette pas de sécuriser mieux ces productions sur l'ensemble des territoires.

A cette campagne de production compliquée s'ajoute une situation de marché particulièrement inquiétante avec des prix qui ne permettent pas de couvrir les charges de production et conduiront les maïsiculteurs à un revenu négatif après deux années déjà "dans le rouge". Qui accepterait trois années consécutives sans revenu ?

Face à ce constat, Daniel Peyraube, Président de l'AGPM, a déclaré : «Il est temps que la situation économique des maïsiculteurs français soit entendue par le gouvernement. Le maïs contribue à la richesse de la France par ses multiples usages, mais les producteurs n'en profitent pas. Il y a urgence à prendre les mesures nécessaires pour leur permettre de produire plus et mieux tout en leur garantissant des conditions satisfaisantes de revenu. La première mesure attendue est de permettre aux producteurs de maïs en difficulté d'accéder aux aides conjoncturelles annoncées par le Premier Ministre le 3 septembre dernier. Pour l'avenir, il faut instaurer des outils d'assurance adaptés, au rang desquels figurent l'irrigation d'une part et des dispositifs fiscaux et assurantiels adaptés au contexte de la mondialisation et de la volatilité d'autre part.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui