Loiret Agricole et Rural 17 février 2016 à 08h00 | Par Actuagri

Fortes attentes des agriculteurs cette semaine

Alors que les manifestations d’agriculteurs se poursuivent, notamment dans l’Ouest, des réponses déterminantes susceptibles de donner une lueur d’espoir sont attendues de Bruxelles et de Paris, cette semaine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

A Bruxelles où tous les regards sont tournés, la crise agricole est à l’ordre du jour du Conseil des ministres de l’Agriculture qui se réunit le 15 février. La FNSEA attend des avancées sur trois dossiers importants : l’embargo russe et ses conséquences sur les marchés, l’étiquetage de l’origine des produits alimentaires et le déclenchement de mesures de soutien dans le secteur laitier, notamment le relèvement du prix d’intervention. A Paris, c’est le rendez-vous du 17 février avec le Premier ministre qui montrera l’implication du Gouvernement à sortir de la crise. Très attendu, la transformation des engagements de Manuel Valls, le 3 septembre dernier, sur les normes et les réglementations en actes concrets, ainsi que la baisse des cotisations sociales promise par le président de la République, le 11 février après le remaniement ministériel. Très attendus également les industriels et les distributeurs qui doivent prendre également leurs responsabilités dans les négociations commerciales actuelles et ne pas ajouter des pressions supplémentaires à la crise actuelle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,