Loiret Agricole et Rural 08 mai 2015 à 12h00 | Par ActuAgri

Xavier Beulin et Philippe Pinta demandent au ministre des IFT plus réalistes sur les MAEC zones intermédiaires

Dans une lettre datée du 30 avril, les présidents de la FNSEA et de l’AGPB, Xavier Beulin et Philippe Pinta, s’inquiètent auprès du ministre de l’Agriculture de la mise en place de la mesure agro-environnementale et climatique (MAEC) spécifique aux céréaliers et polyculteurs des zones intermédiaires, zones où «le revenu est inférieur de 30 à 75% à la moyenne nationale», précise le courrier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © S. Leitenberger

En effet, bien que les Indices de fréquence de traitements (IFT) initialement retenus par les services du ministère aient été reconnus comme trop éloignés de la réalité des exploitations, ce sont pourtant ces données qui «seront finalement notifiées en l’état aux services déconcentrés, faute d’autres données officielles», écrivent les présidents. Les résultats de la nouvelle enquête lancée par le ministère ne pouvant pas être utilisables avant mi-2016, la profession agricole avait proposé de se baser sur les références de la plateforme des chambres d’agriculture, MesP@rcelles, principe acté par Stéphane Le Foll mais qui ne sera visiblement pas appliqué. A quelques jours de la validation des PAEC régionaux, prévue le 15 mai, cette situation suscite chez les producteurs «l’incompréhension, la colère et surtout le découragement », signalent les deux présidents qui font appel à la «détermination» du ministre «pour faire aboutir une décision que les producteurs avaient saluée».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,