Loiret Agricole et Rural 03 mars 2017 à 08h00 | Par Olivier Joly

Vive émotion pour l’adieu à Xavier Beulin

Le vendredi 24 février, la cathédrale d’Orléans était archicomble pour les obsèques du président de la FNSEA. Une cérémonie empreinte d’une grande émotion.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Aude Richard

Le vendredi 24 février, en la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans, les plus hautes personnalités de l’État (président de la République, Premier ministre, etc.) et une foule considérable ont assisté aux obsèques de Xavier Beulin, décédé le dimanche précédent à l’âge de 58 ans. Sur le parvis, à la lecture des registres, on comprenait aisément toute l’émotion qu’avait provoquée la disparition brutale du président de la FNSEA : « Un homme remarquable et attachant. » « Merci Xavier, tu as toujours défendu le développement des entreprises et de la France. » « Un grand homme nous quitte, un fidèle supporteur de notre société. » « Ton courage restera gravé à jamais. » « Merci Xavier pour ton charisme, ton sourire, ton engagement au service de chacun, petit ou grand. »

Victime de son courage

Une partie de la foule suivit la cérémonie à l’extérieur, devant un écran géant. Et, là aussi, l’émotion était palpable. Un groupe de quatre personnes nous confia : « C’était un ami d’enfance : nous étions allés à l’école ensemble. Sa mère s’est toujours investie dans la commune (NDLR : Donnery). » Quelques mètres plus loin, une sexagénaire déclara : « Je suis venue rendre hommage à un homme précieux qui disparaît trop tôt. Dans le Loiret, c’était une figure familière. Il a été victime de son courage. »

Dans son mot d’accueil, l’évêque, Monseigneur Jacques Blaquart, qui présidait la célébration, salua « les agriculteurs, les salariés du groupe Avril et tous ceux qui viennent du monde syndical, en particulier les délégations de la FNSEA ». L’homme d’Église poursuivit : « Xavier Beulin a été marqué par la foi chrétienne de ses parents et, très tôt, il avait appris le sens de l’engagement. » Dans ses jeunes années, le défunt servit comme enfant de ch½ur et s’occupa du journal paroissial.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes