Loiret Agricole et Rural 28 novembre 2014 à 08h00 | Par Agrafil

Viande bovine: un «grand nombre d'anomalies» dans la traçabilité et l'étiquetage (DGCCRF)

La Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF) annonce avoir relevé «en grande distribution comme en restauration, un grand nombre nombre d'anomalies par rapport à la réglementation relative à la traçabilité et à l'étiquetage de la viande bovine», dans un communiqué du 24 novembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © S. Leitenberger

Lors d'une enquête menée sur les grandes et moyennes surfaces (GMS), ventes directes, ateliers de découpe ou grossistes, la DGCCRF a observé que 27,1% des bouchers et 12,6% des GMS n'affichaient pas correctement les mentions d'origine des viandes (absences, erreurs ou tromperies). Le taux d'anomalies relatives à la traçabilité s'élève à 10,8% pour les boucheries et 15,2% pour les GMS. «Le manque de temps et le défaut de formation» sont principalement en cause, estime la DGCCRF. Dans l'ensemble du secteur, le taux de suites pénales s'élève à 3,9% pour anomalie de traçabilité, et 3,4% de pour anomalie d'étiquetage. 28,9% des contrôles de restaurants ont été suivis d'un avertissement, 2,8% d'un procès-verbal.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui