Loiret Agricole et Rural 29 avril 2016 à 14h00 | Par Agrafil

Viande bovine : les industriels s’inquiètent de l’évolution de la conjoncture

Trop d’offre, peu de consommation, la conjoncture «viande bovine» n’a «pas de quoi rassurer», estime Culture Viande, le syndicat des industriels de la viande, dans sa lettre hebdomadaire du 26 avril.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sophie Bourgeois

Tout d’abord, «il est constaté un déséquilibre entre l’offre et la demande» rapporte le syndicat, qui reprend les éléments de conjoncture de l’Institut de l’élevage. «Portée par la décapitalisation dans le troupeau laitier, les abattages de vaches laitières ont augmenté de 5% sur les trois premiers mois de l'année 2016» et le cheptel allaitant comptait 60 000 têtes de plus au 1er mars. «A l'autre bout de la chaîne, la consommation de viande bovine est en recul de 0,9% depuis le début de l'année», observe Culture Viande. «Dans ses prévisions pour 2016, l'Institut de l'élevage parvient à un équilibre si les exportations augmentent de 5%, si les importations baissent de 6% et si la consommation ne baisse que de 1%», continue le syndicat qui annonce une campagne de communication «musclée» de la part d’Interbev, en mai juin, afin de favoriser la consommation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous