Loiret Agricole et Rural 17 avril 2015 à 15h00 | Par Agrafil

Vers une défiscalisation des dons de F&L pour lutter contre le gaspillage alimentaire

«Les discussions sont en cours à Bercy pour une défiscalisation du don des fruits et légumes transformés», a déclaré Stéphane Le Foll, lors de la présentation du rapport de l'ancien ministre Guillaume Garot à Paris sur le gaspillage alimentaire, le 14 avril.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Cette démarche existe déjà pour le lait et les œufs. Autre proposition de G. Garot : la restructuration de l'Ademe (agence de l'environnement et de maîtrise pour l'environnement) pour élargir ses compétences à la lutte contre le gaspillage alimentaire. «En l'état, il s'agit de propositions», précise G. Garot. L'enjeu est de taille à quelques mois de la conférence Paris climat 2015 : le gaspillage alimentaire est le 3ème émetteur mondial de gaz à effet de serre, selon la FAO (organisation des nations unies pour l'agriculture et l'alimentation). Guillaume Garot a aussi rappelé qu'en France, les experts estiment le coût du gaspillage alimentaire à 100 euros par personne et par an, soit 12 à 20 milliards d'euros chaque année. L'objectif français de réduction du gaspillage alimentaire est de 50% à l'horizon 2025. Il est inscrit dans le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire instauré en 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous