Loiret Agricole et Rural 21 septembre 2018 à 08h00 | Par Sabrina Beaudoin

Un Open agrifood 2018 à l’esprit très ouvert !

L’Open Agrifood 2018 se tiendra les 21 et 22 novembre au Centre de Conférences d’Orléans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sabrina Beaudoin

La cinquième édition du Forum Open agrifood se tiendra les 21 et 22 novembre 2018 au Centre de Conférences à Orléans. Le thème choisit cette année est « Cultivons ensemble nos excellences agroalimentaires ». Ainsi l’Open souhaite mettre en valeur toutes les excellences, les pépites présentes sur le territoire à l’intérieur de la filière.
Jeudi 13 septembre, après la visite du showroom ouvert de la Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hotel, Emmanuel Vasseneix, co-président de l’Open agrifood a présenté le programme du Forum à venir devant les ambassadeurs de l’Open. « Le monde est en train de changer, il est en train de s’engager » débute Emmanuel Vasseneix. 
« L’ambition de l’Open va au delà des frontières régionales. L’Open agrifood permet de faire progresser un dialogue et de co-construire. C’est un évènement de partage à la recherche de solutions » précise François Bonneau, président de la région Centre Val de Loire.
Cette soirée des ambassadeurs a été l’occasion de présenter en avant-première le programme des deux jours de Forum et d’inciter les ambassadeurs invités (partenaires et sympathisants) de l’Open à mobiliser leurs équipes et leurs parties prenantes afin de participer activement aux deux journées d’échanges et de débats les 21 et 22 novembre prochain.

Un programme varié
Cette cinquième édition concentrera son énergie entre le Centre de Conférences et l’auditorium de la Poste à Orléans. Comme chaque année, l’Open agrifood débutera ses festivités par une plénière internationale. « L’idée est de prendre la hauteur et de découvrir les excellences mondiales » indique Florence Dupraz. La matinée se poursuivra avec deux paires de conférences en simultanée. Des conférences très ouvertes, par exemple « Pesticides, antibiotiques, remettons l’église au milieu du village ! » ; « De l’opposition à la construction avec les ONG pour une alimentation citoyenne » ou encore «Protéines végétales, une réelle alternative à la consommation de viande ? » « L’esprit de l’Open agrifood 2018 se veut très ouvert sur les problématiques que l’on rencontre aujourd’hui. Nous ne pouvons pas les occulter. Il faut écouter et que chacun puisse apporter ses arguments » indique Emmanuel Vasseneix.
En parallèle, des ateliers à destination des agriculteurs seront organisés. « Cette année nous allons organiser un mixte, c’est à dire que nous aurons 8 agriculteurs autour de la table qui débâteront avec 8 autres personnes issues de la filière alimentaire » précise Florence Dupraz. Durant ces ateliers d’une heure et trente minutes, les participants pourront plancher sur des sujets agricoles comme : « Nouvelle PAC, quel nouveau contrat avec la société » ; « Abeilles en danger » ; « Mieux gérer son exploitation ».
Comme tous les ans, des déjeuners thématiques seront répartis dans plusieurs restaurants de la ville sur des sujets très variés comme « Le vin nature, une excellence encore méconnue ? » ; « Une meilleure vie des animaux » ;« Innovation, permaculture et agroécologie ».
« A partir de 18 heures, nous organiserons le traditionnel débat citoyen de l’Open agrifood. C’est un moment très attendu du Forum. Durant cet échange, chaque citoyen peut venir prendre la parole et dire ce qu’il pense de l’agriculture et de l’alimentation de demain aux acteurs économiques qui seront présents au débat » assure Florence Dupraz. 
« Personnellement, je serai très attentif aux débats. Notamment par rapport au bio » précise Emmanuel Vasseneix. «  Le bio ne peut pas être la solution. Nous ne pourrons pas nourrir la planète avec du bio » insiste-t-il. «C’est ensemble, toutes les parties prenantes, que l’on doit résoudre les problématiques, en étant plus proche du terrain. C’est ça la clé » poursuit-il. 
Le 22 novembre, le Forum proposera encore quatre conférences, des ateliers et un espace networking avec pitch des startups. L’après-midi, la plénière de clôture promet quelques surprises. «Nous y dévoilerons un projet d’ambition national pour la filière agroalimentaire » annonce-t-elle.
Au travers de ces neuf conférences, quinze ateliers à destination des agriculteurs, vingt déjeuners, d’un débat citoyen, des thématiques telles que l’agriculture, l’environnement, le contexte social et sociétal, l’économie, le partage de valeur, seront abordés.
A l’issue de la plénière de clôture, l’Open remettra ses prix du Concours des Excellences.

Les Excellences agroalimentaires
Le concours des Excellences récompense les acteurs économiques de la filière alimentaire qui ont mené des actions pour être plus performants tout en respectant davantage l’homme et l’environnement. « Le but est de valoriser toutes les initiatives.  Nous avons recensé plus de 150 initiatives. Un jury choisira trois des meilleures excellences par catégorie » précise Emmanuel Vasseneix. Les prix seront décernés le jour de l’Open. La date limite des dépôts de dossier est fixée au 10 octobre.
Des trophées décernées le 22 novembre en fonction de six catégories :
✓ Producteurs,
✓ Distributeurs,
✓ Transformateurs,
✓ Restaurateurs,
✓ Fournisseurs,
✓ Parties prenantes.
L’inscription au prix est gratuite pour les étudiants, les professeurs et les agriculteurs.
Durant l’Open, il sera possible d’échanger avec tous les porteurs d’excellence.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui