Loiret Agricole et Rural 20 février 2020 à 14h00 | Par C. M.

Un nouveau président pour la FNSEA 45

Depuis mardi 18 février, la FNSEA 45 a un nouveau président : Patrick Langlois, ex-premier vice-président, élu pour un mandat de trois ans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le dernier conseil d'administration de la FNSEA du Loiret s'est tenu mardi 18 février. Il réunissait pour la première fois les présidents locaux élus ces dernières semaines au sein des communautés de communes, ainsi que les nouveaux représentants des commissions et sections départementales, les représentants des associations spécialisées, et les membres élus lors de l'assemblée générale du 6 février. C'est donc une nouvelle équipe qui s'est retrouvée pour procéder à l'élection du bureau. Le nouveau président de la FNSEA 45 se nomme Patrick Langlois : depuis 2016, ce céréalier à Autruy-sur-Juine était premier vice-président de la FNSEA 45. Il prend la suite de Cédric Benoist, qui après quatre années à la tête du principal syndicat agricole, ne souhaitait pas se représenter. Impliqué dans le syndicalisme depuis de nombreuses années, il avait en charge le dossier dégâts de gibier depuis 2013, qu'il continuera à mener. Il sera notamment épaulé par Alexandre Nioche, 1er vice-président et Jean-Louis Le Faucheux, nouveau secrétaire général, éleveur laitier à Sully-sur-Loire.

Le nouveau bureau, qui s'inscrit dans la continuité de l'équipe sortante, compte dix membres . Le bureau pourra s'appuyer sur l'expérience des anciens qui connaissent bien le fonctionnement de la FNSEA 45 et sur l'engagement des nouveaux. Parmi les priorités du nouveau président : « permettre aux agriculteurs de retrouver la fierté d'exercer leur métier en reconnectant la société à ses agriculteurs » et « apporter encore plus de solutions dans les exploitations, tout en gardant les pieds sur terre et en travaillant pour l'intérêt général », a-t-il annoncé. Alléger l'étau administratif, diminuer les dégâts de gibier, finir de mettre sur les rails le projet groupe FNSEA CVL, développer des projets collectifs (comme celui lié au photovoltaïque), assurer le renouvellement des générations en agriculture, trouver des jeunes agriculteurs pour qu'ils s'impliquent dans le syndicalisme, faciliter le quotidien des adhérents ... autant d'objectifs que fixés par la nouvelle équipe.

- © C.M.

C'est donc un bureau renouvelé, représentatif de tous les territoires et de toutes les productions du département qui s'est réuni et va travailler pour un mandat de trois ans, jusqu'en 2023.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Loiret agricole & rural
La couverture du journal Loiret agricole & rural n°1825 | juillet 2020

Dernier numéro
N° 1825 | juillet 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Actualités Chambre d'Agriculture du Loiret

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui