Loiret Agricole et Rural 13 mai 2016 à 08h00 | Par Agrafil

Un amendement pour mieux protéger les agriculteurs en cas de difficultés d'un client

Dans le cadre du projet de loi «action de groupe et organisation judiciaire», la FNSEA a proposé un amendement qui permettrait aux agriculteurs d'être mieux protégés en cas de procédure collective (redressement ou liquidation judiciaire, procédure de sauvegarde) touchant l'un de leurs clients, comme le groupe Doux en 2013.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Gaëtan Coisel

L'idée est que l'agriculteur progresse dans l'ordre de paiement des créanciers. Le texte propose d'accorder aux agriculteurs un privilège supérieur (dit de rang deux) au privilège actuel (rang sept). Ce projet de loi sera examiné par l'Assemblée nationale, lors d'une première lecture à partir du 17 mai.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous