Loiret Agricole et Rural 20 avril 2018 à 09h00 | Par Agrafil

Sulfoxaflor : Dow répond à la polémique en renforçant les conditions d’utilisation

L’agrochimiste Dow a répondu le 16 avril à la polémique sur le sulfoxaflor en renforçant les conditions d’utilisation du produit, aujourd’hui suspendu par la justice et visé par le projet de loi EGAlim.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © V. Marmuse / CAIA

«Conscient des attentes sociétales, Dow AgroSciences a entendu les craintes soulevées par certains parlementaires sur la biodiversité » dans le cadre de l’examen du texte, selon un communiqué. La firme s’engage à « limiter les risques d’exposition des pollinisateurs, souvent au-delà de ce que prévoit l’homologation » : pour réduire les dégâts de pucerons cendrés sur pommier, les dégâts de pucerons verts et roses de la pomme de terre, elle s'engage à arrêter les applications du sulfoxaflor en pré-floraison à certains stades de la culture. Un amendement au projet de loi EGAlim propose une nouvelle définition des néonicotinoïdes englobant le sulfoxaflor, indique Dow alors que la firme considère que celui-ci ne fait pas partie de la même famille. Par ailleurs, l’Anses est en train d’examiner des données complémentaires relatives aux risques du sulfoxaflor.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui