Loiret Agricole et Rural 14 décembre 2018 à 08h00 | Par FDSEA du Loiret

Stop au matraquage de l’agriculture !

Le mercredi 12 décembre, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs du Loiret ont manifesté devant la DDT pour dénoncer les pratiques inqualifiables du gouvernement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDSEA du Loiret

Le mercredi 12 décembre, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs du Loiret ont manifesté devant la DDT. Le monde agricole fait face à un matraquage intolérable. Matraquage médiatique, matraquage fiscal et matraquage normatif. Notre image, nos moyens de production, notre capacité à décider en tant que chefs d’entreprises sont remis en cause… La loi EGA, qui devait redonner des perspectives et du revenu à nos exploitations, n’est plus, dans sa majeure partie, qu’un amas de contraintes qui va au contraire grever la compétitivité de nos entreprises. Les conséquences seront dramatiques en termes d’emplois, tant dans nos exploitations que dans notre environnement économique. Que ce soit sur le fond ou sur la forme, le gouvernement fait preuve d’une ignorance intolérable à l’égard des propositions que font la FDSEA et les JA : la dernière version du projet d’ordonnance concernant la séparation de la vente et du conseil en est l’exemple même. Comment peut-on présenter une version dite négociée quand elle ne correspond en rien à ce qui a été discuté précédemment ?
Mais encore, peut-on tolérer que le feu de l’agribashing permanent auquel nous faisons face soit attisé par l’État ? Sur la carte interactive glyphosate ou carte de la délation Greenpeace ICPE : il n’est pas tolérable qu’un gouvernement, garant de la cohésion nationale, soit l’acteur direct ou indirect de cette délation. C’est ainsi que nous demandons :
- Le retour à la version initiale du projet d’ordonnance concernant la séparation de la vente et du conseil,
- L’abandon pur et simple de l’augmentation de la RPD dans la prochaine loi de finances,
- Le retrait sans délai de la carte interactive glyphosate,
- L’application immédiate du projet d’ordonnance concernant le relèvement du seuil de revente à perte à 10 %,
- Le respect des engagements pris en faveur du renouvellement des générations en agriculture par le maintien de la dotation jeune agriculteur jusqu’en 2020.
On ne peut gouverner uniquement en montrant du doigt, en clivant ou en taxant. Le monde agricole, producteur de votre alimentation, reconnue mondialement, demande simplement du respect et de la considération pour son travail et une liberté d’action dans sa gestion d’entreprise. Comme une large partie de la population, nous ne supportons plus le mépris du gouvernement. Malgré tout, notre mouvement ne s’inscrit pas dans celui des gilets jaunes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
Actualités Chambre d'Agriculture du Loiret

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui