Loiret Agricole et Rural 06 mars 2015 à 14h00 | Par VD

Stop à la Viande De Nulle Part !

Traçabilité. A travers son opération «Viande De Nulle Part», Jeunes Agriculteurs milite pour un étiquetage du pays d’origine des viandes sur les produits élaborés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« Viande d’origine connue » pour distinguer les bonnes pratiques d’étiquetage. © Viande De Nulle Part Grandes marques, sachez que «Viande de Nulle Part» vous surveille ! © Viande De Nulle Part Exemples d’opérations «Viande de Nulle part». Dans ces rayons les 3/4 des produits ne mentionnent pas l’origine. Ils ont été étiquettés en conséquence ! © Viande De Nulle Part

Le syndicat Jeunes Agriculteurs part en guerre contre la «Viande De Nulle Part» vendue sans mention d’origine. L’initiative partie du Finistère est aujourd’hui relayée par le national et devrait faire tâche d’huile dans la France entière, au cours des prochaines semaines.

Lancée officielle le 21 février à l’occasion du Salon International de l’Agriculture, l’action de communication «Viande De Nulle Part» a pour objectif de mettre en évidence, lors de visites dans les grandes surfaces, les produits carnés qui respectent et ceux qui ne respectent pas l’affichage du pays d’origine des viandes.  Le syndicat appose des stickers «Viande De Nulle Part» ou «Viande d’origine connue» sur les produits, pour aider les consommateurs à différencier les bons des mauvais élèves en matière d’étiquetage.

Quelle viande boycotter ? RDV sur viandedenullepart.com

Mais l’action va encore plus loin. En plus d’être les yeux des clients dans les rayons, JA se fait leur porte-parole sur Internet. Le syndicat scrute les emballages, constate et dit tout haut ce que les puissantes marques cachent !

Tout le réseau JA est invité à généraliser cette opération et à utiliser tous les moyens de communication disponible pour faire le buzz, afin qu’un étiquetage clair, simple et sans ambigüité soit rapidement mis en place en France.

Interrogé sur le sujet, Nicolas Tripot-Fouteau, secrétaire général adjoint des Jeunes Agriculteurs du Loiret estime que c’est une bonne action. «En France, les éleveurs ont plein de contraintes et des contrôles avec la traçabilité. Si les industriels ne  mentionnent pas l’origine, c’est que ce n’est probablement pas produit en France. Ils préfèrent importer de l’étranger de la viande moins cher, mais moins contrôlées. On ne peut rien faire à par le dénoncer». Le conseil d’administration des Jeunes Agriculteurs du Loiret doit se positionner le 10 mars prochain en faveur ou  non d’actions dans le Loiret.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui