Loiret Agricole et Rural 17 novembre 2017 à 08h00 | Par Agrafil

Soufflet a limité la casse en 2016-2017 grâce à l’international

Le groupe Soufflet, dont l’exercice clôt le 30 juin 2017, qui génère un Ebitda de 205 millions d'euros (-2,4 %), s’est montré «résilient» grâce à l’international, a-t-il indiqué le 14 novembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jean-Charles Gutner

«On craignait une campagne catastrophique vu la mauvaise récolte», a déclaré le président du directoire Jean-Michel Soufflet, avouant n’avoir «jamais cru terminer avec si peu de casse». «L’international nous a aidé à atténuer le choc», a-t-il expliqué. 1,46 Mt de grains ont été collectés en Europe de l’Est (+21 %), qui complètent les 3,26 Mt pour la France. « Avoir un pied en Europe de l’Est nous a permis de continuer à approvisionner nos clients traditionnels » et particulièrement les meuniers africains, a souligné Jean-Michel Soufflet. Le groupe veut y renforcer son implantation, avec un objectif de 1,9 Mt collectés sur 2017-2018 et 2,5 Mt à l’horizon 2020 en s’appuyant notamment sur la Roumanie et l’Ukraine. Sa résilience vient aussi d’une diversification de ses activités. « Toutes nos malteries ont tourné à pleine capacité », a-t-il souligné. Soufflet affiche un chiffre d’affaires 2016-2017 de 4,45 milliards d’euros (-6,1 %), l’international représentant une part de 60 % (contre 55 % en 2015-2016).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui