Loiret Agricole et Rural 27 février 2015 à 15h00 | Par Olivier JOLY

Soixante postes étaient à pourvoir à Pithiviers-le-Vieil

Pour la troisième édition de son forum de recrutement dédié aux emplois agricoles, Pôle Emploi avait élargi l’événement au secteur agroalimentaire : une aubaine pour les visiteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des visiteurs consultant les offres, dans l’espoir d’y trouver chaussure à leur pied. (© Olivier JOLY) La SARL Oignons Saveurs recrute la moitié de ses saisonniers via ce forum. © Olivier JOLY Le forum permet aux personnes en recherche d’emploi de rencontrer un certain nombre d’entreprises le même jour au même endroit. © Olivier JOLY

Le jeudi 19 février, la salle des fêtes de Pithiviers-le-Vieil abritait la troisième édition du forum de recrutement dédié aux emplois agricoles. Un événement organisé par Pôle Emploi. Rachel Debroux, responsable d’équipe : «L’objectif consiste à faire se rencontrer les personnes en recherche d’emploi et les employeurs : nous leur faisons découvrir notre offre de service et de formation.» Pour son millésime 2015, le rendez-vous avait été élargi à l’agroalimentaire. «Cela correspond aux métiers du bassin d’emploi» expliquait la représentante de l’opérateur public. Celui-ci proposait son atelier Cinq minutes pour convaincre : dire l’essentiel afin de donner envie à l’employeur d’en savoir plus. Autre présentation : la plateforme des vocations. Une méthode de recrutement par simulation qui repose sur les habiletés et non sur un diplôme ou une expérience. Ensuite, via des formations, des recrutements peuvent se faire.

Soixante postes directement gérés par Pôle Emploi étaient à pourvoir. Quinze entreprises, quatre organismes de formation, la Chambre de Commerce et d’Industrie ainsi que la chambre d’agriculture avaient installé leur stand. Par ailleurs, l’organisateur avait invité 1.500 personnes au profil agricole, agroalimentaire et logistique : mécanicien agricole, etc.

Une première approche

La SARL Oignons Saveurs recherchait une trentaine de saisonniers pour une période de quatre mois. C’était la deuxième fois que l’entité participait au forum. Commentaire du gérant, Paul-Henry Leluc : « On rencontre des gens qui cherchent du travail et c’est plus facile que ce soit eux qui viennent que l’inverse. Voir trente personnes en une seule fois : on gagne du temps. » La moitié des saisonniers revient d’une année sur l’autre. L’autre moitié est recrutée via ce forum. « Celui-ci permet de synthétiser le discours et de filtrer les candidats. » Le profil idoine ? Esprit d’équipe, dynamisme, enthousiasme et aptitude à travailler dehors. "Ce n’est pas un travail de bureau !» a prévenu le chef d’entreprise, qui a ajouté : «Ce n’est pas le patron qui commande, c’est la météo et le client.»

Le groupe Cornet recherchait un magasinier et un technicien. Charlotte Viviès, gestionnaire du personnel : «On rencontre beaucoup de candidats, divers et variés : on ressent la difficulté de trouver un emploi. Une première approche axée sur la personnalité des candidats. L’évaluation de leurs compétences interviendra dans un second temps et sera effectuée par le dirigeant de l’entreprise. Le monde agricole bouge : des métiers techniques pour lesquels il est compliqué de trouver de la main-d’œuvre. Groupe familial, Cornet offre des perspectives à son personnel.» En 2014, l’entreprise avait recruté quinze apprentis répartis sur ses différents établissements.

La boucle est bouclée !

AgroPithiviers était également de la partie. Hubert Jambou, responsable administratif : «S’agissant d’un forum agricole, il est normal que nous soyons présents. Ne serait-ce que par respect à l’égard des personnes qui cherchent un emploi.» Outre une quarantaine de saisonniers pour les moissons, la coopérative se trouvait en quête d’un responsable de sa station de semences : «Un poste important et, parmi les gens que nous avons vus, il y avait des profils intéressants.» Dans l’idéal : un BTS agricole et être organisé et rigoureux.

Dans les travées du salon, nous avons rencontré Sultan, en recherche d’emploi depuis un an : «Je postule et je n’obtiens jamais de réponse. Or il faut que je trouve quelque chose. J’ai rencontré des agences d’intérim : il y a des perspectives.» La jeune femme prévoyait également de se rendre sur le stand de son ancien employeur, Oignons Saveurs : la boucle est bouclée !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui