Loiret Agricole et Rural 08 avril 2020 à 21h00 | Par Olivier Joly

Sébastien Prouteau : « Répondre à une situation particulière »

Le 3 avril, la FNSEA Centre-Val de Loire a mis en place une plate-forme téléphonique dédiée à l’emploi. Sébastien Prouteau, vice-président de l’entité, présente l’outil.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FNSEA CVL

Le Loiret agricole et rural : En quoi cette plate-forme consiste-t-elle ?

Sébastien Prouteau : C’est un outil que nous avons mis en place suite à une situation particulière : le confinement lié au coronavirus. Les employeurs se posent des questions vis-à-vis de leurs collaborateurs. Pour y répondre, nous avons mis en place une plate-forme avec un numéro unique, le 09.73.79.57.57.

À qui cette plate-forme s’adresse-t-elle ?

À tous les employeurs agricoles du Centre-Val de Loire, sans distinction d’étiquette politique ou syndicale.

Combien de personnes y a-t-il au bout du fil ?

Nous ne comptons pas en nombre de personnes mais en compétences. Chaque département de la région met ses moyens en commun : droit, accompagnement au recrutement, formation, fiche de paie, etc. Cela représente une vingtaine de personne en support pour des réponses de qualité.

Les réponses sont-elles instantanées ou nécessitent-elles un délai d’instruction ?

Dans la mesure du possible, la réponse est immédiate. Les questions techniques sont transmises à des spécialistes. Cela est suivi d’une reprise de contact pour apporter une réponse la plus rapide possible, dans la demi-journée dans la mesure du possible.

Quelles sont les questions des agriculteurs ?

Elles ont trait aux gestes barrières dans les exploitations, au chômage partiel, au recrutement pour la cueillette, etc. Actuellement, nous n’avons pas de problème de main-d’œuvre. Mais le confinement pourrait compliquer la prospection en cas de besoin. Les besoins de main-d’œuvre devraient s’accentuer en fin de mois.

Cette plate-forme fonctionnera-t-elle uniquement le temps du coronavirus ou a-t-elle vocation à perdurer ?

Sa mise en place répond à une situation particulière. Certaines mesures annoncées par le gouvernement perdureront sans doute dans le temps. Si l’outil s’avère pertinent, il n’y a aucune raison qu’on ne le prolonge pas au-delà du confinement sans se substituer pour autant aux services proposés à nos adhérents.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Loiret agricole & rural
La couverture du journal Loiret agricole & rural n°1817 | mai 2020

Dernier numéro
N° 1817 | mai 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui