Loiret Agricole et Rural 12 septembre 2014 à 10h00 | Par Agrafil

Santé animale : Bruxelles propose de restreindre l’usage des aliments médicamenteux

La Commission européenne a proposé le 10 septembre une modernisation de la législation sur les médicaments vétérinaires qui prévoit notamment l’interdiction d'utiliser des aliments médicamenteux à titre préventif ou comme facteurs de croissance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © B. Griffoul

Objectif : lutter contre la résistance aux antibiotiques. De plus, toujours dans ce but, les États membres pourront restreindre l’autorisation et l’utilisation chez les animaux de certaines substances antibiotiques qui sont réservées au traitement d'infections humaines. Il est également prévu de réduire la charge administrative des procédures d’autorisation de mise sur le marché et la surveillance des effets secondaires (pharmacovigilance) des médicaments vétérinaires afin de faciliter la mise au point de molécules spécifiques pour les espèces dites «mineures» comme les abeilles, les caprins ou les dindes. Ce règlement va désormais être soumis, pour adoption, au Conseil et au Parlement européen.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui