Loiret Agricole et Rural 16 juin 2017 à 08h00 | Par Olivier Joly

« Retrouver des espaces de compétitivité »

À l’occasion de la réunion d’information d’actualités du groupe Crédit agricole et de Crédit agricole S.A., le 8 juin à Orléans, François Thibault, le président de la Caisse régionale de Centre Loire, a accepté de répondre à nos questions : il évoque la situation de l’agriculture loirétaine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Olivier Joly

Le jeudi 8 juin, au centre de conférences d’Orléans, le Crédit agricole Centre Loire a organisé une réunion d’information d’actualités du groupe Crédit Agricole et de Crédit Agricole S.A.. Nous en avons profité pour interroger François Thibault, président de la Caisse régionale. Au cœur de ses propos : la crise de 2016, l’accompagnement des agriculteurs et les perspectives d’avenir.

Loiret agricole et rural : En chiffes, comment s’est traduite la crise agricole de 2016 dans le Loiret ?

François Thibault : Observons les mesures de refinancement que nous avons mises en place pour aider les agriculteurs à passer la crise : 1.253 prêts pour un total de 50 millions d’euros. Dans le Cher, on est à 2.360 prêts pour 96 millions d’euros.

LAR : Comment expliquez-vous ces différences entre les deux départements ?

F.T. : Le Loiret a été autant sinistré que le Cher. En revanche, ce dernier était plus fragile car les agriculteurs avaient moins de réserves. En outre, l’agriculture du Loiret est plus diversifiée : légumes, pommes de terre et betteraves ont été beaucoup moins impactés par les intempéries. Et cela a permis d’amortir le choc.

LAR : Dans quelle mesure cette crise a-t-elle impacté économiquement les exploitations ?...

... la suite de l'article dans votre édition papier du 16 juin 2017


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui