Loiret Agricole et Rural 01 mai 2015 à 09h00 | Par Agrafil

Résistance des adventices : le maïs américain confronté à +50 % d’infestation en 4 ans (Syngenta)

Aux États-Unis, la résistance des mauvaises herbes, en particulier au glyphosate, ne cesse de s'étendre, les infestations du maïs par les dicotylédones ayant augmenté de 50 % au cours des quatre dernières années, évalue Syngenta.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Marie-Annick Carré

L'agrochimiste suisse annonce avoir obtenu l'homologation, par l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA), d'un nouvel herbicide pour le maïs « capable d'améliorer la maîtrise de plus de 70 mauvaises herbes qui posent des problèmes croissants aux agriculteurs, comme l'amarante de Palmer et la grande herbe à poux », selon un communiqué le 28 avril. Le produit, contenant du bicyclopyrone et dénommé Acuron, sera lancé dans le courant de l'année. Syngenta estime le potentiel de ce produit, à son pic de ventes, à 250 millions de dollars (229 millions d'euros). « Les herbicides actuels comme le glyphosate deviennent moins efficaces (et) les producteurs de maïs doivent engager des dépenses nettement plus élevées par hectare pour protéger leurs cultures », a déclaré le directeur opérationnel (COO) Davor Pisk, cité dans le communiqué. La solution la plus économique est d’utiliser un herbicide de prélevée efficace. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui