Loiret Agricole et Rural 15 février 2018 à 16h00 | Par Agrafil

Recherche: les petites parcelles favorisent l'abondance des pollinisateurs (CNRS)

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Christian Gloria

Plusieurs équipes du CNRS ont publié le 14 février une étude dans la revue «Proceedings of the Royal Society London B.» sur les effets de la taille des parcelles sur les pollinisateurs. Ainsi, quels que soient le type de culture (maïs, colza, autres) et de mode de production (conventionnel, bio, autres), plus les parcelles sont petites, plus l'abondance des pollinisateurs augmente. Les scientifiques ont travaillé dans 229 parcelles situées dans 94 territoires d'un kilomètre carré de 4 pays européens (France, Espagne, Royaume-Uni et Allemagne). Outre l'abondance des insectes pollinisateurs, les scientifiques ont aussi montré que le service de pollinisation augmente avec la diminution de la taille des parcelles. Jean-Louis Martin, un des auteurs de la publication, explique: « L'abondance des pollinisateurs améliore la pollinisation et augmente ainsi le nombre de grains produits».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui