Loiret Agricole et Rural 12 décembre 2014 à 14h00 | Par Irrigants de France

Projets de territoire : Concertation… Quand ça m’arrange !

Suite à un important travail de concertation avec l’ensemble des parties prenantes, le Comité National de L’Eau (instance de concertation chargée de la politique de l’eau), avait abouti à un dispositif souple, simple et efficace pour traduire les projets de territoires, chers au Député Philippe Martin. Un an plus tard et sans aucune concertation, un nouveau projet tente de passer en force. Irrigants de France dénonce un tel déni de démocratie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Arrosage des parcelles agricoles.
Arrosage des parcelles agricoles. - © V. Marmuse / CAIA

Le Comité National de l’Eau du 18 décembre 2013 avait réuni les représentants du monde agricole, de l’industrie, de l’environnement et de la société civile pour traduire les projets de territoire proposés par le Député Philippe Martin dans son rapport sur la gestion de l’eau en agriculture. Ce travail de concertation avait abouti à une note décrivant un dispositif souple et efficace permettant d’atteindre les objectifs fixés par la Directive Cadre européenne sur l’Eau. Non seulement cette note n’a jamais été transmise aux services déconcentrés, mais aujourd’hui à l’occasion d’un CNE réuni de manière extraordinaire le 9 décembre c’est une toute autre proposition qui est sortie du chapeau du Ministère de l’Écologie, bien loin des propositions initiales. A l’heure où l’on parle de simplification des normes, elle devient un parfait contre-exemple : plus contraignante, plus rigide, elle risque de cristalliser à nouveau bien des discussions autour de projets locaux.  Pourquoi revenir aujourd’hui sur un consensus chèrement acquis si ce n’est pour trouver un alibi à la remise en cause du projet de Sivens ? Comment, en France, un Ministère peut-il se jouer ainsi d’une démocratie participative qu’il ne cesse de promouvoir ?

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui