Loiret Agricole et Rural 27 mars 2015 à 13h00 | Par Dominique Huvette

Première assemblée générale de la mandature

La MSA Beauce Cœur de Loire a tenu le 17 mars dernier au centre de conférences d’Orléans son assemblée générale annuelle, mais également élective. Un nouveau conseil d’administration vient d’être élu pour une durée de cinq ans. Cendrine Chéron et Georges Agudo ont été réélus respectivement présidente et premier vice-président.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MSA Beauce Cœur de Loire

Cendrine Chéron est revenue sur les enjeux de ces élections et a évoqué les dossiers d’actualité qui marqueront le début de ce mandat. Félicitant les 707 élus de la MSA Beauce Cœur de Loire, Cendrine Chéron rappelle que ces élections ne sont pas une fin en soi, mais au contraire le début d’un travail en commun. «Elus pour 5 ans, il nous appartient, individuellement et collectivement, de nous mobiliser pour agir dans l’intérêt des populations agricoles et rurales que nous représentons».

Donner un peu de soi et se rendre disponible

Le premier rôle du délégué est d’être à l’écoute du terrain afin de détecter les difficultés et de les relayer. «Plus nous y serons attentifs, plus nous pourrons intervenir en amont. Et on sait combien certaines difficultés sont criantes dans l’agriculture depuis de nombreux mois» a souligné la Présidente. La MSA dispose d’aides financières et d’outils d’accompagnement social pour les agriculteurs et leur famille les plus en difficulté. La MSA a également un rôle de veille sociale à jouer en matière de prévention du suicide en étant extrêmement attentif à l’entourage «car l’irréparable peut toujours arriver» déplore Cendrine Chéron. Elle demande également aux délégués d’être attentif aux attentes de la population pour apporter des réponses appropriées et ainsi, contribuer à l’animation des territoires. Cela nécessite une mise en oeuvre adéquate, dans un cadre structuré. Les échelons locaux seront donc réunis rapidement, pour procéder à la constitution des nouveaux bureaux et élire leur président. Pour Cendrine Chéron «s’engager en qualité d’élu cantonal nécessite de donner un peu de soi et de se rendre disponible, afin de participer aux réunions et donner corps à ces projets et à ceux qui ne manqueront pas de se faire jour».

Une COG encore plus exigeante

Cendrine Chéron a ensuite abordé les dossiers d’actualité et notamment ceux qui ne manqueront pas d’avoir des effets structurants pour l’entreprise au cours de ce mandat. La négociation de la nouvelle COG avec l’Etat est un dossier majeur puisqu’elle intervient dans un contexte économique difficile, un déficit continu de la protection sociale au sens large, conjugués à une évolution démographique agricole inexorablement défavorable. Cendrine Chéron craint «que cette nouvelle convention soit encore plus exigeante. Nous pouvons nous attendre à ce qu’on nous demande de faire au moins aussi bien, voire sûrement plus, avec des moyens encore en diminution». Les dossiers majeurs de ces prochains mois sont la Liquidation Unique des Retraites (LUR) et la Déclaration Sociale Nominative (DSN), mais également de nouvelles dispositions prévues dans la Loi d’avenir et proposées par la MSA visant notamment à adapter le statut social des professionnels de l’agriculture aux différentes formes d’exercice d’une activité agricole. Pour conclure son propos, Cendrine Chéron rappelle que « la force de notre réseau MSA réside dans notre capacité à nous mobiliser pour obtenir des avancées. Ce que nous avons su faire et obtenir, dans le cadre de cette Loi d’avenir, nous pouvons le réitérer demain, en fonction des opportunités qui ne manqueront pas de survenir au fil de notre mandat.»


Tous les détails de cette assemblée générale sont dans notre édition du 27 mars 2015.

- © MSA Beauce Cœur de Loire

Composition du conseil d’administration de la MSA Beauce Cœur de Loire élu lors de l’assemblée générale élective

1er collège (exploitants ou chefs d’entreprise agricoles)

• Cher : Félicia Bruneau, Nathalie Neron, Benoît Perrochon
• Eure-et-Loir : Benoit Celier, Soline Lagneau, Laurent Maupu
• Loiret : Pierre Allard, Martine Douillet, Martine Huger

2e collège (salariés agricoles)

• Cher : Jacques Tisserand et André Voisin (CGC), Hubert Coussot et Eric Deleplancque (CFDT),
• Eure-et-Loir : Georges Agudo et Gérard Le Balc’h (FO), Manuel Lopez (CFDT), Yves Baron (CGT),
• Loiret : Bruno Mercier et Norbert Roblin (CFDT), Jean-Paul Giraud et Jacky Plascier (CGC),

3e collège (employeurs de main-d’œuvre)

• Cher : Jean-François David, Patrick Noël (Earl Patrick Noël)
• Eure-et-Loir : Xavier Morisseau (Earl Morisseau), Théophile Pele (Jeunes Agriculteurs)
• Loiret : Cendrine Cheron

(Groupement d’Employeurs Mains Vertes), Benoît Lambert (FDSEA)

UDAF (représentants des familles)

• Cher : Edouard Millet
• Eure-et-Loir : Bernard Perriot
• Loiret : Gérard Degrave

Le processus électif de l’Institution se terminera le 28 mai prochain avec l’élection du conseil d’administration de la caisse centrale de MSA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous