Loiret Agricole et Rural 26 juin 2014 à 10h55 | Par Agrafil

Poulet grand export : Arnaud Marion affirme que «Doux n’est pas à vendre»

Le président du directoire du groupe Doux, Arnaud Marion a affirmé, lors d’une conférence de presse le 24 juin, que «le groupe Doux n’est pas à vendre, mais nous sommes ouverts à des alliances ou des adossements».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sophie Bourgeois

Il réagit à la parution, notamment dans le quotidien Les Echos le 17 juin d’articles évoquant l’intérêt des industriels brésiliens JBS et Brasil Foods pour le rachat de l’entreprise. «Il n’y a pas de sollicitation de notre part. Nous avons suscité l’attention d’opérateurs français et étrangers. Des discussions sont entamées», réagit-il. Par ailleurs, le dirigeant a proposé aux pouvoirs publics «un schéma de consolidation de la filière (poulet grand export française, ndlr)», impliquant un «grand groupe céréalier», et des «partenaires financiers de l’environnement agroalimentaire». Doux n’est «pas candidat au rachat de Tilly-Sabco en tant que tel», affirme Arnaud Marion, mais «ne se désintéresse pas des des 300 salariés de Guerlesquin, bien au contraire».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui