Loiret Agricole et Rural 17 novembre 2017 à 14h00 | Par Agrafil

Phytos : face à la pression sociétale, la FNSEA va proposer sa «trajectoire de progrès»

Après le discours d'Emmanuel Macron à Rungis qui confirmait son objectif d'élimination progressive des produits phyto, et en plein débat sur l'interdiction du glyphosate en Europe, la FNSEA allume un contre-feu, avec une trentaine d'organisations agricoles (ses sections spécialisées, les chambres d'agriculture, Coop de France, Acta...) et para-agricoles (Axema, UIPP, IBMA...).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JC Gutner

Ces organisations ont annoncé lors d'une conférence de presse le 14 novembre, qu'elles travaillaient ensemble à définir de nouveaux objectifs de réduction des phytosanitaires, qu'elle communiqueront au travers d'un «contrat de solutions». Pour éviter des interdictions brutales, la FNSEA souhaite proposer au gouvernement «une trajectoire de progrès pour la protection des plantes», qui pourrait aller plus loin que le plan Ecophyto 2. Ce «contrat de solutions» devrait être dévoilé au premier trimestre 2018. Le syndicat a posé dix questions à ses partenaires pour établir de nouveaux objectifs. «La société veut aller plus loin, nous disons banco !», a expliqué Eric Thirouin, en charge de l'environnement à la FNSEA. Le syndicat souhaite reprendre la main dans ces débats, et «sortir de la pétaudière» qu'est devenu le débat sur les phytosanitaires, a expliqué sa présidente Christiane Lambert.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

BERTRAND (40) | 16 novembre 2017 à 14:48:12

Si certains produits phytos présentent de sérieux risques de santé pour la communauté y compris les agriculteurs exposés en première ligne, je ne vois pas pourquoi nous n'accepterions pas de trouver des solutions moins à risques...Ce serait faire preuve d'un réel manque de compréhension, voir de stupidité..

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui