Loiret Agricole et Rural 30 avril 2014 à 11h07 | Par Agrafil

Pesticides - Ségolène Royal engage une lutte contre l'usage des pesticides.

« Mis à part quatre abstentions, la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens a été adoptée par l'ensemble des membres du Conseil national de la transition écologique (CNTE) », a déclaré Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, lors d'une conférence à Paris, le 29 avril.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © V. Marmuse

« Mis à part quatre abstentions, la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens a été adoptée par l'ensemble des membres du Conseil national de la transition écologique (CNTE) », a déclaré Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, lors d'une conférence à Paris, le 29 avril. Parmi les actions pour lutter contre les perturbateurs endocriniens, la ministre a notamment annoncé le maintien des recherches effectuées par l'Anses (agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail). Par ailleurs, elle rappelle le lancement prochain de l'opération « Terres saines : villes et villages sans pesticides » qui s'appuiera sur des témoignages de maires les ayant déjà interdit dans leur commune. En outre, la stratégie contre les perturbateurs endocriniens s'inscrira dans le troisième Plan national santé-environnement en cours d'élaboration avec Marisol Touraine, ministre de la Santé. Plus globalement, « dans quinze jours, nous tiendrons une conférence commune avec Stéphane Le Foll pour faire le point sur les questions agricoles, de protection de l'eau et de lutte contre les pesticides », poursuit Ségolène Royal. Par ailleurs, l'association écologiste Génération Future a révélé les résultats d'une analyse sur 30 enfants qui montrait que leur chevelure contenait des résultats de pesticides perturbateurs endocriniens.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui