Loiret Agricole et Rural 27 juillet 2017 à 14h00 | Par Agrafil

Pac : les producteurs de grandes cultures s’opposent à toute nouvelle ponction

Les présidents des syndicats de producteurs de grandes cultures attendent de l’Etat «qu’il assume financièrement ses engagements» sur la Pac, d'après un communiqué commun le 26 juillet, au lendemain d’une rencontre avec Stéphane Travert.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JC Gutner

L’AGPB (blé), l’AGPM (maïs), la CGB (betterave), la Fop (oléoprotéagineux) réclament «un maintien du taux de paiement redistributif à 10 % et la non augmentation du taux de transfert du 1er pilier vers le second». Leur crainte est de voir l’État «prélever lourdement les agriculteurs pour remplir ses engagements à l’égard des zones défavorisées notamment». Une décision qui interviendrait d’ici le 1er août, lors de la notification à Bruxelles des choix nationaux sur la mise en œuvre de la Pac. Les quatre syndicats ont par ailleurs soulevé auprès de Stéphane Travers les problématiques de compétitivité, distorsions de concurrence, gestion des risques, moyens de productions (eau, phytos, sélection variétale, numérique…), innovation et recherche, d’après le communiqué. Ils attendent aussi «que les engagements en faveur des biocarburants de première génération (7 %) soient à tout le moins maintenus complémentairement au développement de la seconde génération qui prendra du temps».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui