Loiret Agricole et Rural 15 mai 2014 à 11h58 | Par Agrafil

PAC - La Pac ne prend pas suffisamment en compte la protection de l'eau, selon la Cour des comptes de l'UE

Les objectifs de protection de l'eau dans l'UE ne sont que trop partiellement intégrés dans la Pac, que ce soit dans le cadre du développement rural ou de l'écoconditionnalité, juge la Cour européenne des comptes dans un rapport du 13 mai.p

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Vincent Motin

Un exemple : le principe pollueur-payeur n'a pas été intégré dans la Pac. Résultat : « Un agriculteur qui pollue continuera de recevoir sans réduction un nombre significatif de paiements au titre du développement rural », note le rapport réalisé sur la base d'un audit mené en 2012 et 2013 dans sept États membres confrontés à des problèmes de qualité ou de quantité d'eau (France, Danemark, Grèce, Espagne, Italie, Pays-Bas et Slovaquie). De plus, le suivi des pressions agricoles sur l'eau est insuffisant, selon la Cour. Les instruments en place ont certes permis d'accroître la quantité d'eau et d'améliorer sa qualité, reconnaît le rapport, mais ils sont trop limités au regard des ambitions politiques définies pour la Pac surtout que les objectifs sont encore plus ambitieux pour la période 2014-2020.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui