Loiret Agricole et Rural 10 mars 2017 à 08h00 | Par Olivier Joly

Organisme unique : Michel Masson dénonce des dérapages budgétaires

La mise en œuvre de l’Organisme unique de gestion de l’eau de la nappe de Beauce a alimenté les débats lors de la dernière session de la Chambre d’agriculture. Une séance également marquée par un vibrant hommage à Xavier Beulin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Masson, au centre : « Les années suivantes, il sera impossible de rester sur des références historiques établies il y a quinze ans. »
Michel Masson, au centre : « Les années suivantes, il sera impossible de rester sur des références historiques établies il y a quinze ans. » - © Olivier Joly

«Les dérapages budgétaires commencent à me fatiguer ! » s’est exclamé Michel Masson, le président de la Chambre d’agriculture, lors de la session du mardi 28 février. En cause : le financement des trois Organismes uniques (OU) de gestion de l’eau de la nappe de Beauce (lire par ailleurs). Le dirigeant consulaire a poursuivi en ces termes : « Pour 2018, on ne pourra pas modifier les quotas. Mais les années suivantes, il sera impossible de rester sur des références historiques établies il y a quinze ans : entre temps, la nature des exploitations a pu changer. »

Pour l’année prochaine, l’orateur a également évoqué la possibilité d’échanges de quotas entre agriculteurs se trouvant dans le même OU. Réaction de Benjamin Beaussant, directeur départemental des Territoires : « En échangeant des quotas, attention à ne pas en consommer qui, avant, ne l’étaient pas. »

Une durée de quinze ans

Un élu agricole présent dans la salle prolongea le débat : «Revenons à une gestion pluriannuelle de l’eau : remettons un peu de pragmatisme dans notre métier ! » Michel Masson reprit la parole : « On ne pourra pas rebattre les cartes sans un partage de la situation avec les irrigants.»...

....la suite dans notre édition papier du 10 mars 2017

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui