Loiret Agricole et Rural 23 octobre 2014 à 08h00 | Par Agrafil

Michel-Edouard Leclerc ironise sur le «feuilleton» des négociations commerciales

Michel-Edouard Leclerc raille le «feuilleton» que constituent les polémiques sur les négociations commerciales, «un marronnier pour la presse, un prétexte hypocrite pour les industriels, une pression inefficace sur les distributeurs», affirme-t-il dans une note de blog, le 21 octobre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © mehach-magazine.com

«Les éleveurs peuvent toujours aller manifester sur les parkings des E.Leclerc. Que croyez-vous qu’il adviendra ? Qu’on va relever les prix ? Comme ça, sur injonction ? Et les consommateurs vont applaudir et vont acheter plus ?», développe-t-il. A l’adresse des politiques, il rappelle que «ce ne sont pas les distributeurs qui négocient les droits de douane, les traités de libre-échange ou qui suscitent l’embargo russe». Selon lui, la réalité est que «les agriculteurs sont pris dans un étau : en amont les approvisionnements sont instables et les cours volatiles. En aval, les subventions diminuent avec la nouvelle PAC, et le marché se mondialise : Nestlé, Danone, Unilever font leurs courses partout sur la planète». Il affirme toutefois que «les distributeurs et E.Leclerc au 1er chef, acceptent bien volontiers une main sincèrement tendue, un partenariat, hors de ces futiles polémiques, pour participer à la revalorisation des produits agricoles français».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui