Loiret Agricole et Rural 19 novembre 2013 à 08h00 | Par Agra fil

MAnifs du 21 novembre - La future Pac, cible des manifestants d’Île de France du 21 novembre

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le premier motif de la manifestation des agriculteurs d’Île de France « c’est le rejet de la future politique agricole qui est en train de s’écrire » affirme Damien Greffin, président de la FDSEA d’Île de France et figure de proue de la manifestation prévue pour le jeudi 21 novembre au matin. Avec les JA d’Ile-de-France, la FDSEA annonçait à l’origine vouloir bloquer les accès de Paris via les autoroutes. Le blocage sera sans doute plutôt circonscrit sur certains axes de l’Ouest de Paris. Principalement céréalière, la région développe des revendications propres à ces productions n’hésitant pas à contredire les positions de la FNSEA. « Xavier Beulin se trompe en sous-estimant les conséquences de la réforme de la Pac sur les grandes cultures », affirme Damien Greffin. Celui-ci a de nouveau demandé « la démission du ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll ». « Je n’ai pas l'habitude de céder aux ultimatums » répondait le ministre pour qui « la réforme de la PAC et la redistribution d'une partie des aides des céréaliers à l'élevage » sont en cause dans ces manifestations. Pour sa part, le président de la FNSEA Xavier Beulin a affirmé que la centrale syndicale appuyait les initiatives régionales sans en être l’organisatrice. Enfin, François Thabuis, président des JA se dit dubitatif sur ce mouvement, préférant conduire « un travail de fond », notamment autour de la loi d’avenir pour l’agriculture. Concernant la Pac et les discussions actuelles pour son application, « on porte un compromis qui fait attention à toutes les sensibilités agricoles », explique François Thabuis. D’autres manifestations régionales sont prévues les 26 (Centre) et 29 novembre (Nord-Bassin Parisien).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui