Loiret Agricole et Rural 05 décembre 2013 à 08h00 | Par Lycée du Chesnoy

Lycée du Chesnoy - Voyage d’études en Allemagne : les étudiants de BTSA GDEA dans leur élément !

Les voyages forment la jeunesse et les étudiants du Chesnoy sont donc partis se former en Allemagne en visitant des usines et l'incroyable salon Agritechnica

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le lycée Frankreich
Le lycée Frankreich - © Loiret agricole et rural

Un départ assez matinal en ce mois de novembre pour le groupe d’étudiants de deuxième année de BTSA Génie Des Equipements Agricoles du lycée du Chesnoy encadrés par Hubert Schivre, professeur de machinisme agricole et de Christiane Preneux, professeur d’agronomie, pour leur voyage d’études d’une semaine  en Allemagne. Un grand moment dans leur formation, puisqu’il avait pour objectifs non seulement la découverte de plusieurs usines de fabrication de matériels agricoles, mais aussi de se plonger dans un des plus grands salons internationaux de la machine agricole.

De la tôle au tracteur, au semoir ou à la moissonneuse-batteuse, c’est en effet tout un process industriel extrêmement bien orchestré qui est mis en œuvre, chacune des étapes faisant l’objet de contrôles extrêmement rigoureux et exigeants. Fonderie, découpe, usinage,  soudure,  peinture, montage, sont réalisés dans des usines ultra-modernes et hautement automatisées. Ils ont suivi la chaîne d’élaboration jusqu’aux dernières vérifications avant l’expédition chez le client. Des expéditions dans le monde entier !  Car en effet, toutes ces machines, fabriquées en Europe, sont destinées à un marché beaucoup plus vaste que notre vieux continent.

Le groupe a également découvert le centre européen de pièces de rechange d’un constructeur, et apprécié l’impressionnante organisation nécessaire au bon fonctionnement de ce gigantesque magasin.

Voir différentes  constructeurs a aussi élargi la réflexion autour du fonctionnement des entreprises, et permis des comparaisons avec les systèmes que nous connaissons.

Agritechnica, durant les deux journées qui étaient consacrées à ce salon, a constitué le point d’orgue du voyage. Toutes les dernières nouveautés techniques étaient présentes, et ce à l’échelle mondiale comme le fait remarquer Alexandre. De plus,  les jeunes ont eu tout le loisir de discuter avec les professionnels des agroéquipements présents sur place et de prendre aussi pour certains des contacts utiles pour leur avenir. Grâce à l’anglais, dont la pratique est indispensable pour échanger hors de nos frontières, comme le soulignent François et Sullivan.

Il va de soi que les aspects culturels n’ont pas été pour autant oubliés dans ce programme pourtant bien dense : le Musée de la Mine Wendel  à Petite Rosselle en Lorraine et le Musée national de l’automobile (collection Schlumpf) à Mulhouse ont également constitué de grands moments de découverte.

« Ce voyage nous a permis de faire une pause et aussi de nous retrouver pour partager autour de notre passion du machinisme agricole », apprécie Marius, « trop court » ! regrette Maxime, « une très bonne expérience personnelle » pour Valentin…. En bref, un voyage intéressant et enrichissant, tel est le point de vue largement partagé par l’ensemble des étudiants de la promotion. 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui