Loiret Agricole et Rural 15 janvier 2014 à 08h00 | Par Agrafil

Loi d’Avenir - la FNSEA en « attend plus »

Dans un communiqué la FNSEA « attend plus » de cette loi et tient à rappeler ses huit priorités

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le projet de loi d’avenir a été voté en première lecture le 14 janvier. Dans un communiqué la FNSEA « attend plus » de cette loi et tient à rappeler ses huit priorités : affirmer le rôle stratégique de l’agriculture ; s’assurer que les GIEE répondent aux besoins d’innovation au bénéfice du plus grand nombre ; pérenniser notre dispositif interprofessionnel qui a largement fait ses preuves par ses actions au bénéfice des filières ; mettre en place un véritable statut professionnel de l’agriculteur ; conforter les outils de la politique des structures ; créer une compensation « agricole » qui indemniserait les pertes collectives induites par la consommation de foncier ; faire en sorte de maintenir un équilibre réel entre la performance économique et la performance environnementale, en écartant les normes excessives ; montrer la complémentarité des différentes formes d’agricultures dans l’enseignement agricole. La FNSEA attend désormais du Sénat « des améliorations substantielles afin que la loi d’avenir en parle plus et mieux. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui