Loiret Agricole et Rural 28 juillet 2014 à 08h00 | Par Agrafil

Loi d’avenir : Coop de France juge le texte «équilibré»

L’adoption par les sénateurs du projet de loi d’avenir pour l’agriculture donne à la coopération agricole des «motifs de satisfaction».

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«L’écoute des parlementaires et l’appui du ministre de l’Agriculture ont permis d’aboutir à un texte équilibré», écrit le 24 juillet dans un communiqué Coop de France, qui rappelle avoir proposé «un grand nombre d’amendements». Seul «point noir» d’après elle, le dossier de l’antibiorésistance, dans lequel «ce ne sont malheureusement pas des critères rationnels et scientifiques qui l’ont emporté». Le texte inscrit pour la première fois dans la loi l’objectif et les moyens d’une limitation de l’utilisation des antibiotiques en élevage. Pour le président Philippe Mangin, son adoption permet «aux coopératives agricoles et agroalimentaires d’envisager l’avenir avec plus de sérénité», vu aussi leur exonération de la C3S (contribution sociale de solidarité des sociétés) dans le budget de la Sécurité sociale et l’adoption de la loi relative à l’Economie sociale et solidaire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui