Loiret Agricole et Rural 20 janvier 2014 à 08h00 | Par GNIS

Lin textile - 10 Recommandations pour obtenir une levée homogène

Un facteur important de la rentabilité d’une culture de lin, c’est l’homogénéité de la récolte. Dès le semis, il est nécessaire de tout mettre en œuvre pour que, dès la levée, la culture soit la plus régulière possible. Qualité de la semence, préparation du sol, soin au semis contribuent à la réussite technique et économique de cette culture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JC Gutner

Le respect de la rotation


– Prévoir 6 à 7 ans de rotation entre 2 cultures de lin.

– Pour le précédent, une céréale est recommandée. Après la récolte de celle-ci, le ramassage de la paille est indispensable et surtout il faut laisser peu de résidus ou bien les broyer.

Le travail du sol

– Reprendre les terres en condition de sol bien à très bien ressuyé.

– Vérifier l’humidité sur toute la profondeur du sol sur environ 25 cm.

– Ne pas laisser un sol « soufflé », préparer une terre fine en surface et rappuyer en profondeur.

La régularité du semis

– Semer à 1 ou 2 cm de profondeur sur un sol et un lit de semences régulier.

– Utiliser des semoirs à disques qui permettent une meilleure maîtrise de la profondeur de semis.

– Régler votre semoir et la vitesse d’avancement (7 km/h) afin d’obtenir un semis régulier sur les lignes.

– Eviter les traces de roues en utilisant du matériel bien adapté.


La qualité des semences

– Utiliser des semences certifiées high tech.

Elles ont suivi tout un processus pour assurer au mieux à l’utilisateur une levée rapide, régulière et homogène. Elles ont été particulièrement suivies par des spécialistes agriculteurs-multiplicateurs et des techniciens d’entreprises. Enfin, elles ont été contrôlées en culture, en usine et en laboratoire par des personnes des plus compétentes.

 

 

 

Semences de lin certifiées high tech

Ce sont les semences certifiées produites par les agriculteurs-multiplicateurs et les établissements semenciers de Haute-Normandie, Nord-Pas de Calais, Picardie, Basse-Normandie – Maine – Bassin Parisien – Champagne-Ardenne et autres départements.


- Elles sont tracées, suivies et contrôlées du semis aux conditionnements par des spécialistes et des contrôleurs officiels du SOC (Service Officiel de Contrôle et de Certification).

- Elles germent en moyenne à 96 % alors que la norme européenne est de

92 % (moyenne des résultats des analyses officielles).

-  Elles ne comportent presque aucun champignon pathogène ou à l’état de trace. La certification des semences impose une analyse de chaque lot pour les champignons pathogènes à certification obligatoire.

-  Les analyses de certification révèlent pour les semences certifiées high tech la quasi absence de graines de semences étrangères.

- Elles sont issues de différents modes de récolte pour assurer un approvisionnement en quantité et en qualité quelle que soit l’année.

- Elles sont parfaitement traitées à la bonne dose et sur chaque semence pour assurer une meilleure efficacité. Le traitement est étudié pour assurer une bonne fluidité au semis.

Pour plus de renseignements et recevoir gratuitement le document « lin : maîtriser le peuplement dès le semis », vous pouvez envoyer un mail à Sylvie BARBÉ sylvie.barbe@gnis.fr ou appeler au : 03.20.61.28.63.

 


Benoit Laffineur – Responsable communication semences de lin

Gnis – 137, rue des Fusillés – BP 715 – 59657 VILLENEUVE D’ASCQ CEDEX

Tél. : 03.20.61.28.51 – Mail : benoit.laffineur@gnis.fr


Semez à la bonne dose avec les semences certifiées high tech

La dose de semis se calcule de façon à obtenir environ 1 600 plantes au m² à la récolte. Elle sera ajustée en fonction de votre connaissance de vos terres, de votre matériel de semis, selon vos pratiques et conditions climatiques, ce qui représente généralement 20 % de semences en plus à semer en conditions normales.

L’équation est donc la suivante : peuplement recherché à la récolte + 20 % en conditions normales de semis, + 10 % pour un semis précoce, + 10 % en conditions de sol ou climatiques difficiles, + 5 % pour les poids de 1 000 grains inférieurs à 5,5 g ou 5 % en moins pour les poids de 1 000 grains supérieurs à 6,5 g.

Avec ce tableau, vous déterminerez le poids à apporter à l’ha.

Poids des semences à apporter à l’hectare (kg/ha)

Poids

de 1000 graines en grammes

 

 

La densité, en graines semées au m2

 

1 600

1 700

1 800

1 900

2 000

2 100

2 200

2 300

2 400

4,6

74

78

83

87

92

97

101

106

110

4,8

77

82

87

91

96

101

106

110

115

5

80

85

90

95

100

105

110

115

120

5,2

83

88

94

99

104

109

114

120

125

5,4

86

92

97

103

108

113

119

124

130

5,6

90

95

101

106

112

118

123

129

134

5,8

93

99

104

110

116

122

128

133

139

6

96

102

108

114

120

126

132

138

144

6,2

99

105

112

118

124

130

136

143

149

6,4

102

109

115

122

128

134

141

147

154

6,6

106

112

119

125

132

139

145

152

158

6,8

109

116

122

129

136

143

150

156

163

7

112

119

126

133

140

147

154

161

168

7,2

115

122

130

137

144

151

158

166

173

7,4

118

126

133

141

148

155

163

170

178

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui