Loiret Agricole et Rural 16 mars 2018 à 15h00 | Par Agrafil

Les semenciers « prudents » sur les investissements à venir

Le 10e Forum des Industriels de la semence, le 13 mars à Paris, a dévoilé une enquête montrant que le secteur est «prudent» en termes d’investissements futurs après un taux «élevé» au début de la décennie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Vincent Motin

« Le prévisionnel d’investissements sur 2017-2022 est prudent » pour les 73 usines semencières (sur 140) ayant répondu, a indiqué Denis Gentilhomme, directeur des sites de production en France chez Limagrain. D’après l’enquête, il tombe à 1,7 % du chiffre d’affaires (contre 2,2 % sur 2015-2017 et 3,3 % sur 2010-2015). Cela traduit « beaucoup d’interrogations », l’idée que « beaucoup de choses ont été faites », a estimé Denis Gentilhomme, pour qui « le prix peu élevé des commodités » joue aussi un rôle. « Les investissements à venir concerneront plus du renouvellement de machines, la sécurité du site, l’environnement » que de gros projets d’usines, selon lui. Sur la période 2015-2017, les investissements ont concerné à 48 % des entreprises orientées vers le maïs et les oléagineux, 36 % le multi-espèces. Les 73 usines ayant répondu à l’enquête représentent 75 % des quantités de semences produites par les adhérents de l’UFS (Union française des semenciers). Le secteur des semences pèse 3,3 Mrd€ de chiffre d’affaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,