Loiret Agricole et Rural 18 mai 2017 à 13h00 | Par Agrafil

LES REACTIONS à la nomination de Jacques Mézard «Nous n’avons pas de temps à perdre», dit la FNSEA

Après avoir rappelé que l'agriculture est «un grand secteur économique et social» pour la France, la FNSEA insiste auprès du nouveau ministre de l’Agriculture sur l’urgence de passer à l’action.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © © Actuagri

"Quelqu'un venant des territoires, c'est une bonne chose. Il est vu dans le Cantal comme un modéré, mais il faut qu'il se mette au travail rapidement", insiste Luc Smessaert, vice président de la FNSEA. « Nous n’avons pas de temps à perdre », insiste le syndicat majoritaire dans son communiqué, notamment il faut "remettre du carburant dans le moteur franco-allemand". Pour la FNSEA, les deux grands chantiers prioritaires sont la loi de simplification « pour redonner de l'oxygène à nos exploitation « en faisant davantage confiance grâce au droit à l'erreur » ; et les Etats généraux de l'alimentation, « afin de retrouver de véritables équilibres dans la chaîne alimentaire et notamment la juste place des producteurs ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

BERTRAND (40) | 18 mai 2017 à 15:00:38

passer à l'action, c'est permettre aux paysans de dégager des revenus à la hauteur des risques , des investissements, de la compétence et du travail fourni...On a cassé des laitiers à produire pour des revenus aux salaires horaires des chinois vive Hollande..

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui