Loiret Agricole et Rural 14 avril 2017 à 12h00 | Par Sabrina Beaudoin

Les JA du Loiret vérifient l’étiquetage de l’origine viande et lait des produits transformés

CONtrôle. Les JA ont mené une opération de contrôle « Action Origine Connue » dans les rayons du Super U de Saint-Père-sur-Loire et dans l’Intermarché et le Lidl de Bonnée, vendredi 7 avril.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sabrina Beaudoin

Au niveau national, les jeunes agriculteurs ont mené une semaine d’action afin de vérifier dans les grandes surfaces, l’étiquetage de l’origine de la viande et du lait des produits transformés. Dans le Loiret, une délégation de JA s’est déplacée au Super U de Saint-Père sur Loire, à l’Intermarché et au Lidl de Bonnée, vendredi 7 avril.

Ce décret du 1er janvier 2017, applicable depuis le 1er avril, est une victoire JA. Début 2016, les jeunes agriculteurs avaient menés une double action « lait et viande de nulle part ». Suite à cela, le gouvernement a publié un décret obligeant les industriels et distributeurs à indiquer le pays d’origine des produits transformés contenant de la viande (+8%) et du lait (+50%).

Selon le décret :

- L’indication de l’origine des viandes (+8%), pour chaque catégorie de viande, doit comprendre les mentions suivantes :

• « Pays de naissance : (nom du pays de naissance des animaux) »

• « Pays d’élevage : (nom du pays où a eu lieu l’élevage des animaux) »

• « Pays d’abattage : (nom du pays où a eu lieu l’abattage des animaux) ».

- L’indication de l’origine du lait ou du lait utilisé (+50%) en tant qu’ingrédient dans les produits laitiers doit comprendre les mentions suivantes :

• « Pays de collecte : (nom du pays dans lequel a été collecté le lait) »

• « Pays de conditionnement ou de transformation : (nom du pays dans lequel le lait a été conditionné ou transformé)

Vendredi, une dizaine de JA s’est donc retrouvée dans les grandes surfaces de Saint Père sur Loire et Bonnée. « Depuis le 1er avril, les transformateurs sont obligés d’indiquer l’origine de la viande et du lait dans les produits transformés, c’est ce que nous sommes venus vérifier» précise Florent Guilloteau, secrétaire général des JA Loiret. « Les produit Bio, AOC et AOP ne sont pas concernés, tout comme tous les produits fabriqués à l’étranger. C’est une norme française et non européenne donc le décret ne s’applique que sur des produits français » souligne-t-il.

La suite dans notre parution du 14 avril...

- © Loiret agricole et rural
  • Ludovic Giry : « Deux expériences ont marqué ma vie : mon stage au Canada et mon expérience JA » p. 3
  • Les JA du Loiret vérifient l’étiquetage de l’origine viande et lait des produits transformés p. 4
  • Opération communication réussie pour les JA de Beaune la Rolande p. 5
  • Vivéa met quatre-vingts agriculteurs loirétains sur le coût p. 7
  • Simplifiez-vous la vie et faites appel au service de la FDSEA p.9
  • Le sursemis de prairie : pour améliorer la flore et sa productivité p.10
  • Dossier tracteurs : l’accoudoir Smart Touch, de nouveaux modèles, et quelques matériels trainés... p. 13 à 17

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui