Loiret Agricole et Rural 31 juillet 2015 à 13h00 | Par Olivier JOLY

Les éleveurs appellent à de vraies solutions !

Pour détailler le plan de soutien du gouvernement, le 27 juillet, une réunion avait lieu à la Préfecture. Selon la profession, le compte n’y est pas.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite, Michel Masson, Michel Jau et Jean Daudin.
De gauche à droite, Michel Masson, Michel Jau et Jean Daudin. - © Olivier JOLY

«Un dialogue approfondi et responsable» : ce furent les mots de Michel Jau, préfet de région et du Loiret, le lundi 27 juillet, lors de la réunion avec les responsables agricoles régionaux et départementaux. Pour faire face à la crise qui touche l’élevage français (porc, bovin et lait), le gouvernement a annoncé, le 22 juillet dernier, un plan de soutien. S’articulant autour de vingt-quatre mesures, celui-ci comprend six priorités : le redressement des cours afin que les éleveurs soient mieux rémunérés ; le traitement des dettes, en particulier celles des jeunes agriculteurs ; l’allègement de la trésorerie des exploitations avec des mesures pour un total de 500 millions d’euros ; le renforcement de la contractualisation et des relations commerciales ; la promotion à l’export et sur le marché national ; la transition énergétique et la compétitivité. La rencontre qui avait lieu à la Préfecture avait pour but de détailler les mesures gouvernementales et de dialoguer autour de leur mise en œuvre concrète sur le terrain.

Michel Jau posa la question suivante : «Quel avenir pour l’agriculture française dans la mondialisation ?»

 


Lire la suite de cet article dans notre parution du 31 juillet

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui