Loiret Agricole et Rural 04 juillet 2014 à 11h00 | Par Sabrina BEAUDOIN

Les agriculteurs découvrent une nouvelle gamme de pulvérisateurs

Dans le cadre de la promotion de ses nou­veautés de la gamme de pulvérisateurs auprès des agriculteurs, Kuhn fait son « tour de France ». Mercredi 18 juin dernier, c'était au tour du Loiret. Une journée en parte­nariat avec les Ets Methivier a été organisée au lycée agricole du Chesnoy.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'ALTIS 2002 en combinaison avec le pulvérisateur frontal PF 1500
L'ALTIS 2002 en combinaison avec le pulvérisateur frontal PF 1500 - © Sabrina Beaudoin

Cette journée était placée sous la thématique de la pulvé­risation du futur. Ce sont une vingtaine d'agriculteurs qui s'est retrouvée autour des com­merciaux des Etablissements Methivier et du groupe Kuhn. Accueillis au Lycée du Chesnoy, la journée a pu se scinder en deux parties. Une première par­tie théorique, sous forme de table ronde en amphithéâtre et une seconde partie basée sur des démonstrations sur une parcelle du lycée.

Le groupe Kuhn a besoin de l'avis de ses clients.

C'est pourquoi, une table ronde a été organisée et ainsi agriculteurs et commerciaux présents ont pu se pronon­cer sur des propositions de concepts de pulvérisateurs. Le but ? Construire le pulvé­risateur de demain avec l'avis des principaux intéressés. Les agriculteurs mais aussi les commerciaux qui ont besoin d'arguments pour vendre. « Nous voulons concevoir et assurer le suivis de nos ma­chines tout en nous adaptant aux besoins de tout le monde » explique Pierrick Blanchard, Responsable Marketing du groupe Kuhn. « Les agri­culteurs sont la clé de notre développement. Nous avons des agriculteurs testeurs partout en France pour valider un certain nombre de fonctions. Nos ma­chines sont toujours perfectibles. Nous voulons que les agricul­teurs participent à nos idées de développements, on souhaite avoir leur avis. » poursuit-il.

Après un bref repas, les agriculteurs et commerciaux se retrouvent sur les bancs de l'école. Dans la salle, les agriculteurs présents sont principalement des céréa­liers disposant entre 200 et 250 hectares, soit entre 800 et 1200 hectares à pulvériser en moyenne. Par le biais d'une té­lécommande, les agriculteurs et commerciaux ont pu se prêter au jeu d'un vote-interactif et ainsi ont pu faire part de leur vi­sion personnelle en fonction de leur besoin. Durant cette table ronde, le Groupe Kuhn a parlé d'incorporation, de pompe, d'ergonomie, d'électronique. Des concepts futuristes ont été présentés aux participants. Ces concepts ne sont pas forcément en développement mais ce sont des « idées » auxquelles le groupe Kuhn a pensé pour amé­liorer ses machines. Pour les agriculteurs, les critères sont simples, avoir un bon rapport qualité-prix, avoir un service concessionnaire agréable et une bonne facilité d'utilisation de la machine.

Les commerciaux expliquent que certains concepts sont intéressants mais que les constructeurs de tracteurs doivent aussi suivre mais pas seulement. « Les fournisseurs phyto doivent aussi jouer le jeu ». En ce qui concerne cer­tains points, les commerciaux sont dubitatifs. « Si l'agricul­teur n'a pas la notion : entretien en tête, il ne voudra pas de ce principe » Quelques débats sont lancés notamment en ce qui concerne l'injection directe qui a déjà été évoquée il y a quelques an­nées. Les agriculteurs donnent leur avis et explique pourquoi concrètement ça peut ou pas être possible. « On présente seulement des concepts, pas des solutions terminées. Pour l'injection directe il n'y avait pas assez d'avancées électroniques pour avoir un concept arrêté » explique l'animateur Kuhn de la table ronde.

Découverte sur le terrain des nouveautés

Le Groupe Kuhn a mis en place trois ateliers de démons­tration. Le premier atelier était dédié aux machines portées avec la présentation de l'ALTIS 2002 en combinaison avec le pulvérisateur frontal PF 1500. Le pulvérisateur porté ALTIS est conçu pour satisfaire les exigences des exploita­tions de Grandes Cultures ou Polyculture. Son principal atout c'est son autonomie en version portée (3500 litres), similaire à un automoteur de pulvérisa­tion. Equipé de la rampe MEA3 24 mètres à repliage compact, cette machine se différencie par son ancrage Optilift assurant ainsi une bonne stabilité sur route et au champ même avec un volume embarqué impor­tant.

Des rampes de 36 mètres

Le deuxième atelier était bien plus impressionnant. Les agriculteurs ont pu observer le nouveau pulvérisateur traîné METRIS version 4102 (4100 litres de capacité). Son châs­sis compact est conçu pour recevoir des rampes de 18 à 36 mètres. Pour répondre aux diverses contraintes des agri­culteurs, les machines ont été conçues avec un niveau de confort important. On note une certaine stabilité au freinage. Sa suspension intégrale favo­rise le confort de l'utilisateur sur route comme aux champs. Il se distingue par sa facilité de mise en oeuvre et ses 4 points de suspension, garantissant les performances de travail élevées. « La gamme de pulvérisateurs traînés KUHN est conçue avec des rampes exclusivement en aluminium pour une meilleure longévité et une facilité d'entre­tien » assure Sylvain Chauvin responsable promotion des ventes chez Kuhn.

Le dernier atelier faisait découvrir aux agriculteurs l'ensemble de la technologie embarquée sur les pulvérisa­teurs Kuhn. Au volant d'un quad adapté, une démonstra­tion de coupure par GPS (GPS Section Control) a conforté les agriculteurs du bien-fondé de la technologie 100% utile. Le responsable du groupe Kuhn a simulé une parcelle en pointe et a expliqué comment, grâce au GPS, la pulvérisation pouvait se faire de manière utile. « Le concept de la journée, la qualité des échanges et les observations constructives des agriculteurs ont fait de cette journée un moment dont les agriculteurs se souviendront » souligne Adrien Cordier des Ets Methivier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui