Loiret Agricole et Rural 28 août 2015 à 10h00 | Par Agrafil

«Le Space n’est pas un ennemi pour l’élevage, bien au contraire ! » selon son président

Interrogé sur d’éventuels débordements au Salon international des productions animales (SPACE), en lien avec la crise actuelle de l’élevage, Marcel Denieul, président du salon, répond : "il ne faut pas se tromper de cible".

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Marcel Denieul (à gauche) et Paul Kerdraon, respectivement président et directeur du salon Space.
Marcel Denieul (à gauche) et Paul Kerdraon, respectivement président et directeur du salon Space. - © HÉLÈNE BONNEAU/TERRA

Le Space n’est pas un ennemi pour l’élevage, bien au contraire ! C’est un outil de promotion formidable». Le Space se tiendra du 15 au 18 septembre, à Rennes, avec plus de 1 400 exposants de 39 pays différents. 34% des exposants sont d’origine étrangère, un chiffre en progression chaque année, selon Paul Kerdraon, commissaire général du salon. «85% des exposants de 2014 reviennent», avance-t-il, preuve de l’intérêt du salon dont la superficie augmente encore de 1000m2 par rapport à 2013 (690 500 m2). «Eleveur est un métier que l’on fait par passion et cette passion, quand cela ne va pas, elle s’exprime aussi avec les tripes», explique Marcel Denieul, qui reconnaît l’importance des réponses apportées par le gouvernement dans les jours qui viennent. Pour lui, le Space doit permettre aux éleveurs de se «projeter dans l’avenir. C’est comme si le mot de compétitivité avait été caché pendant des années en élevage alors qu’elle s’applique à ce secteur comme dans tous les autres secteurs économique !», conclut-t-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui