Loiret Agricole et Rural 23 mars 2018 à 08h00 | Par Sabrina Beaudoin

Le premier Salon de l’Agriculteur

La Jeune Chambre économique de Montargis, en partenariat avec les JA 45, a organisé le salon de l’agriculteur au Lycée agricole du Chesnoy, samedi 17 mars.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sabrina Beaudoin

La Jeune Chambre Economique de Montargis, en partenariat avec les Jeunes Agriculteurs 45, a organisé son premier Salon de l’Agriculteur au Lycée agricole du Chesnoy à Amilly, samedi 17 mars. L’objectif de la journée était de rapprocher le grand public de l’agriculteur.

« Nous avons été sensibilisés aux difficultés éprouvées par les agriculteurs, notamment suite aux inondations de 2016 et nous avons souhaité reconnecter le grand public à l’agriculteur, en tant qu’être humain » explique Charline Lefèvre, directrice de la commission qui a organisé l’événement et secrétaire de la JCE de Montargis.


Se focaliser sur côté humain
La JCE s’est rapprochée des JA car il était important que les jeunes agriculteurs prennent la parole. L’important était de rappeler que l’agriculteur est avant tout un être humain, avec ses sentiments et émotions. «Nous voulons expliquer ce qu’ils font en nous focalisant sur le côté humain. Nous avons réalisé des portraits d’agriculteurs pour montrer qui ils sont, leurs  vies, leurs exploitations, leurs productions. Nous avons aussi réalisé un portrait vidéo diffusé dans l’amphithéâtre. Il y a aussi une galerie photos sur l’agriculture, en partenariat avec le club photo d’Amilly » poursuit-elle. En complément, le grand public avait aussi la possibilité d’assister à deux tables rondes ; « 10 idées reçues sur l’agriculteur » animée par Nicolas Petit, agriculteur à Villemoutiers et « du champ à l’assiette » animée par Cédric Boussin, agriculteur à Pers-en-Gâtinais. « Avec ses tables rondes, on espère détricoter un peu tout ce qui se dit. Couper les idées reçues pour rendre le monde agricole accessible au grand public » indique-t-elle. « C’est notre premier salon de l’agriculteur, il y a toujours des points à développer. Notre idée était surtout de présenter l’agriculture et pas seulement en tant qu’être nourricier de la population mais en tant qu’être humain qui a l’amour de son travail » souligne Charline Lefèvre. De leur côté, les JA avaient aussi un stand où le public devait reconnaître les différentes graines cultivées.

La JCE de Montargis a souhaité organiser cet événement pour mettre en valeur le métier d’agriculteur et permettre au grand public d’entrer en contact avec les producteurs locaux. Ce salon s’est tenu toute la journée du samedi 17 mars, en même temps que les portes ouvertes du Lycée agricole. Réaliser cette action conjointement est également un plus pour l’établissement agricole.


Un événement enrichissant pour les étudiants
« Nous sommes dans un lycée agricole et nous formons, entre autre, de futurs agriculteurs. Cette manifestation avec la JCE, qui présentent les agriculteurs tels qu’ils sont, comme ils vivent, professionnellement, économiquement, socialement, est un plus pour notre formation. C’est une première et c’est très intéressant. Nos jeunes en formation se posent plein de questions et rencontrer des jeunes installés est très enrichissant pour eux » précise Gilles Denis, directeur du Lycée agricole du Chesnoy.  « L’objectif de notre formation c’est de leur montrer une large palette de ce que l’on peut faire en agriculture. Il y a des différents modèles d’agriculture qui doivent coexister » précise-t-il.
Lors des portes ouvertes, c’est un public très hétéroclite qui vient visiter l’établissement, voir les formations proposées. «Nous pouvons avoir des agriculteurs mais aussi des personnes qui ne connaissent pas du tout le métier car nous dispensons aussi une formation très générale et scientifique.  Nos visiteurs profitent de cette information que veut donner la JCE en direction du grand public. La JCE ce sont des porteurs de projets qui veulent dynamiser l’économie locale et l’agriculture en fait partie » assure-t-il.

Dans le cursus du BTS, les étudiants ont des Projets Initiatives et Communication (PIC) à monter.  Ils doivent organiser une action de communication, peu importe le thème. Dans leur notation, l’important c’est la démarche réalisée, le contact avec les partenaires, le respect de leur calendrier prévisionnel, savoir surmonter les obstacles… Les étudiants se sont donc naturellement associés à l’événement de la JCE. « Le vendredi, nos étudiants ont accueillis deux classes de primaire qui ont visité l’exploitation et le centre équestre» explique le Directeur.
Un marché de producteurs a également été organisé autour de quelques producteurs locaux, comme la Fabrik du Marais, ferme brasserie ; La bourgeoise, éleveurs de volailles ; Les amis de la maison de la ruche et des abeilles ; Le Domaine de Poupat et Fils ; Earl Lédanès ; L’Œuf des haies ; Earl Déboise horticulteur/maraicher et un marché local tenu par les étudiants.

Qu’est ce que la Jeune Chambre Economique (JCE) ?
La Jeune Chambre Economique Française a été créé en 1952 par Yvon Chotard. Il propose ainsi à de jeunes chefs et cadres d'entreprise de fonder la JCEF en se ralliant au concept de Jeune Chambre Internationale né aux Etats-Unis. L'association se veut indépendante de tout courant politique, religieux ou syndical. La JCEF est une association loi de 1901, reconnue d'utilité publique par décret du 10 juin 1976. Sa vocation est de contribuer au progrès de la communauté mondiale en donnant aux jeunes l'opportunité de développer leurs talents de leaders, la prise de responsabilité sociale, l'esprit d'entreprise et la solidarité nécessaires pour créer des changements positifs. Les membres imaginent et réalisent des projets au service de leurs cités, dans tous les domaines: social, économique, culturel, communautaire. En France, la JCEF compte plus de 3 000 jeunes citoyens actifs, d’horizons sociaux-professionnels variés, adhérant à 150 Jeunes Chambres Economiques Locales, regroupées en 15 fédérations régionales. Les membres de la JCE de Montargis, citoyens âgés de 18 à 40 ans, s'investissent pour le bien de leurs cités.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes