Loiret Agricole et Rural 23 novembre 2018 à 08h00 | Par Sabrina Beaudoin

Le numérique mis à l'honneur avec AgreenTech Valley

AgreenTech Valley a tenu sa soirée de remise du Grand Prix Xavier Beulin et du Prix AgreenTech Valley, jeudi 8 novembre au Lab'O à Orléans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sabrina Beaudoin

AgreenTech Valley a organisé sa soirée de remise du Grand Prix Xavier Beulin et du Prix AgreenTech Valley, jeudi 8 novembre au Lab'O à Orléans. Cet évènement était aussi l'occasion pour les invités de découvrir la future cité AgreenTech Valley sur le Campus Xavier Beulin. Le président d'Orléans-Métropole, Olivier Carré est longuement revenu sur les travaux en cours sur le Grand Campus Orléans. Le président d'AgreenTech Valley, Jean-Michel Gallier a ensuite évoqué les différents projets en cours au sein d'AgreenTech Valley.

AgreenTech Valley est un pôle d'excellence sur les technologies numériques pour le végétal et la transformation de l'agriculture. En 2017,  le Grand Prix Xavier Beulin a été créé afin de rendre hommage à Xavier Beulin, président fondateur, disparu le 19 février 2017. Pour cette deuxième édition du Grand Prix, quelques agriculteurs ont postulé. L'objectif était de récompenser l'agriculteur qui a mis en oeuvre une solution innovante, basée sur le numérique, sur son exploitation.
Le vainqueur se voit récompensé d'une dotation d'un montant de 5 000 euros, son projet sera également mis en avant par AgreenTech Valley, le lauréat obtiendra une adhésion AgreenTech Valley gratuite ainsi qu'un accompagnement au Lab'O. Gagner le Grand Prix Xavier Beulin c'est aussi bénéficier d'une certaine notoriété et de baigner, grâce à la vallée numérique du végétal, dans un véritable écosystème d'innovations.

Petits comptes entre agris
Cette année, pour cette deuxième édition c'est Jean-Baptiste Vervy, agriculteur dans la Marne qui obtient le graal. Son projet : « Petits comptes entre agris » est une application smartphone qui permet de saisir et de suivre très simplement les comptes en cas d'entraide entre agriculteurs à deux ou plus.

À l'instar des applications telles que Kidoikoi, une application qui permet en soirée ou autres de savoir qui doit quoi à qui, Jean-Baptiste Vervy a imaginé une application identique pour servir les intérêts des agriculteurs. Cela aurait pour objectif de  supprimer les petits carnets dans les tracteurs et rendre les soirées entre agriculteurs moins difficiles lorsqu'il est l'heure de faire les comptes.
Avec du matériel de plus en plus cher et des prix souvent trop bas, bon nombre d'agriculteurs ont recours à l'entraide, de façon récurrente ou partielle. La confiance est la base d'une entraide correcte et efficace. Cependant, il faut que tout le monde s'y retrouve. Avec cette application, il sera possible de notifier le temps de travail du matériel prêté mais aussi du temps humain. Par exemple, un agriculteur est allé travailler chez son voisin avec son tracteur et a prêté sa benne pendant 15 heures, l'application va traduire ce temps de travail et de prêt en euros. Cela permet de gérer les échanges à deux ou plus.

Pour Jean-Baptiste Vervy, cette application peut changer la vie des agriculteurs qui ont recours à l'entraide. Cela simplifie le travail, les comptes sont plus fiables, personne n'en est lésé et surtout la confiance est encore plus forte et l'amitié s'installe car il a plus de place pour l'échange entre les agriculteurs ! Jean-Baptiste Vervy n'en est pas à sa première récompense avec ce projet car il a déjà reçu le prix Betteridea, qui prime aussi les idées innovantes.

L'année dernière, c'est Flavie Delattre, agricultrice à Férolles, qui avait décroché le Grand Prix Xavier Beulin avec le projet Grain (Grand réseau agricole d'informations numériques) qui consistait à mutualiser l'achat de capteurs à plusieurs et d'optimiser les données recueillies lors des semis et récoltes.

La Cagnotte des Champs
Pour la première fois, AgreenTech Valley a remis le Prix AgreenTech Valley qui récompense un porteur de projet ou une start-up qui développe une solution numérique pour le monde agricole. Pour cette première édition, le lauréat est Clément Campos avec le projet La Cagnotte des Champs. La Cagnotte des Champs a été créée fin 2016. Elle a pour objectif le financement de projets d'agriculture locale et durable par le grand public et les entreprises de la filière agroalimentaire. Elle vise à aider un ensemble de producteurs, à réaliser des investissements pour assurer une production alimentaire de haut niveau qualitatif et en quantité suffisante, tout en s'inscrivant dans la transition écologique.
La Cagnotte des Champs propose donc un financement participatif autour de  projets agricoles comme par exemple une conversion en bio, l'utilisation de nouvelles technologies pour réduire ses herbicides, la fabrication de yaourts fermiers en circuit court pour mieux valoriser le lait. Mais pour transformer leurs pratiques, les exploitations agricoles ont besoin de trésorerie et de soutien. La mission de La Cagnotte des Champs est d'impliquer les consommateurs, les industriels et les distributeurs dans le financement des projets. Le consommateur peut, à son échelle, participer au financement du projet d'un agriculteur proche de chez lui en rajoutant seulement quelques centimes ou euros à ses achats lors de son passage en caisse. Le don se fera via le terminal de paiement de sa carte bleue ou fidélité.

A noter

Le Grand Prix Xavier Beulin est parrainé par la région Centre-Val de Loire, Sofiprotéol, Orléans Métropole, John Deere, Axéréal, la Caisse d'Épargne Centre-Val de Loire, EDF, Bayer CropSciences, le Crédit Agricole Centre-Loire, la chambre régionale d'Agriculture Centre-Val de Loire, Cybeletech, ATOS et KUHN. Le Prix AgreenTech Valley est parrainé par Orléans Métropole.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui