Loiret Agricole et Rural 27 février 2015 à 10h00 | Par DIRECCTE

Le marché du travail en région Centre-Val de Loire en janvier 2015

Diminution de -1,0% sur un mois des demandeurs d'emploi en janvier 2015.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Calculs des CVS : Pôle emploi Centre-Val de Loire DIRECCTE Centre-Val de Loire.
Calculs des CVS : Pôle emploi Centre-Val de Loire DIRECCTE Centre-Val de Loire. - © STMT - Pôle emploi, DARES

Une diminution de la demande d’emploi

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (anciennes catégories 1, 2 et 3 hors activités réduites) en janvier 2015 diminue de -1,0% par rapport au mois précédent. En évolution annuelle, la hausse persiste (+4,5%). Au niveau France métropolitaine, la demande d’emploi de catégorie A diminue de -0,5% par rapport au mois précédent. En données corrigées des variations saisonnières, le nombre de demandeurs d’emploi s’élève désormais à 129 078 fin janvier 2015, contre 130 354 en décembre dernier. Le nombre des entrées à Pôle emploi en catégories A, B et C endonnées corrigées des variations saisonnières sur trois moisglissants diminue de -2,5 %. Dans le même temps, le nombre de sorties enregistre une baisse de -0,9%, conséquence de la diminution du nombre des reprises d’emploi déclarées (-11,4%) et des radiations administratives (-6,6%).

Calculs des CVS : Pôle emploi Centre-Val de Loire, DIRECCTE Centre-Val de Loire
Calculs des CVS : Pôle emploi Centre-Val de Loire, DIRECCTE Centre-Val de Loire - © Source : STMT - Pôle emploi, DARES.

Le marché du travail en région Centre-Val de Loire en janvier 2015

Une diminution de la demande d’emploi jeune

Le nombre de jeunes de moins de 25 ans inscrits à Pôle emploi de catégorie A, B et C est en diminution (-1,0%) par rapport au mois précédent (-0,2% en France métropolitaine). Inversement, le public de 25 à 49 ans augmente très légèrement (+0,2%). Les 50 ans et plus connaissent une augmentation plus importante (+1,0%). Toutes tranches d’âges confondues, le nombre d’hommes augmente très légèrement de +0,2%, le nombre de femmes enregistrant une quasi-stagnation (+0,1%). En rythme annuel, les hommes subissent toujours une augmentation plus forte (+7,2%) que les femmes (+5,8%).

Une diminution du nombre des entrées...

Le nombre des entrées à Pôle emploi enregistrées en janvier 2015 est en diminution (-2,5%) en variation trimestrielle sur trois mois glissants (France métropolitaine : +1,0%).Cette baisse s’explique principalement par une diminution des autres licenciements (-1,5%), des fins de contrats à durée déterminée (-5,7%), des fins de missions d’intérim (-11,7%) et des reprises d’activité (-2,8%).

…qui s’accompagne d’une moindre baisse des sorties

Le nombre de sorties enregistre une baisse de -0,9 % en variation trimestrielle sur trois mois glissants (France métropolitaine : +0,8%), conséquence directe d’une diminution des reprises d’emploi déclarées (-11,4%) et des radiations administratives (-6,6%).

Une nouvelle hausse de la demande d’emploi de longue durée

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A, B et C inscrits à Pôle emploi depuis un an ou plus enregistre une nouvelle augmentation de +1,1% par rapport au mois précédent. Au niveau France métropolitaine, la demande d’emploi de longue durée augmente de +0,7%. En région Centre, 44,3 % des demandeurs d’emploi sont désormais inscrits à Pôle emploi depuis un an ou plus, chiffre en augmentation de +0,4 point par rapport au mois précédent.

Une baisse du nombre des offres d’emploi collectées

Le nombre des offres d’emploi collectées par Pôle emploi en données corrigées des variations saisonnières diminue de -3,8% en variation trimestrielle sur trois mois glissants (France métropolitaine : +0,5%). Cette baisse touche uniquement les offres d’emploi non durable(-10,1%) ; les offres d’emploi durable augmentent de +2,1%.

Une situation départementale en amélioration

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A dimi-nue dans tous les départements de la région, de -0,3% dans le Cher à -2,1% dans l’Indre. Une situation régionale qui présente de nouveaux signes d’amélioration, notamment :

• Une baisse du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie Ade -1,0%

• Le nombre des demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A diminue dans tous les départements de la région

• Une diminution de la demande d’emploi des jeunes de moins de 25 ans inscrits en catégorie A, B et C de -1,0%

• Une baisse du nombre des entrées à Pôle emploi de -2,5% en variation trimestrielle avec notamment un recul des inscriptions suite à une fin de mission d’intérim de -11,7% et de -5,7% à l’issue d’une fin de contrat à durée déterminée

• Une progression du nombre des offres d’emploi durable collectées de +2,1%

Néanmoins, plusieurs indicateurs traduisent encore la fragilitéde la situation de l'emploi :

• Une baisse du nombre des sorties de Pôle emploi de -0,9% malgré une très forte hausse du nombre des entrées en stage (+24,1%)

• Une hausse du nombre des demandeurs d’emploi de longuedurée de +1,1%

• Une diminution du volume des offres d’emploi non durable de-10,1%.

- © Pôle emploi - DARES

Baisse des ruptures conventionnelles

728 ruptures conventionnelles ont été homologuées en région Centre-Val de Loire en janvier 2015 (données provisoires) contre 711 en janvier 2014. La France entière enregistre 21 600 ruptures conventionnelles homologuées depuis le début de l'année. Les départements de l’Indre-et-Loire et du Loiret représentent près de 55 % du total des ruptures homologuées en région en janvier 2015.

Concernant les salariés protégés, 13 demandes ont été autorisées en janvier 2015. En 2014, 203 demandes ont été acceptées.

Une baisse du recours à l’intérim

Au niveau régional, le recours au travail temporaire représente 23 537 emplois en équivalent temps plein fin novembre 2014 (dernières données connues). Ce chiffre est en baisse de -8,0% par rapport à celui enregistré en novembre 2013 (France métropolitaine : -7,6%). Sur une période annuelle, la situation départementale présente des disparités. L'évolution varie de -10,9% dans le Loiret à -1,9% dans le Loir-et-Cher. Deux départements (l'Indre-et-Loire et le Loiret) enregistrent une baisse supérieure à celle de la région.

Information :

Chaque année, est menée une campagne d’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières (CVS), pour tenir compte de l’évolution de la saisonnalité au cours de la dernière année. Cette campagne conduit à modifier l’ensemble des séries CVS diffusées sur la période janvier 1996-décembre 2014. La même opération est menée au niveau national.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui