Loiret Agricole et Rural 16 septembre 2016 à 12h00 | Par Agrafil

Le blé français pèsera peu à l’international

FranceAgriMer a chiffré le 14 septembre les exportations 2016-17 de blé tendre à 4,7 Mt vers les pays tiers (contre 12,6 Mt l’an dernier), conséquence d’une mauvaise récolte.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Vincent Motin

Ce faible volume de blé français à l’international apparaît «totalement atypique», a souligné Olivia Le Lamer, chef de l’unité grandes cultures, en pointant le manque de disponibilités et de qualité. La production nationale est estimée à seulement 28,5 Mt de blé tendre, un «cas isolé» face au record mondial, également en maïs. Il sera «particulièrement difficile de répondre aux cahier des charges» à l’export, «le poids spécifique (PS) étant un des critères majeurs» sur nos principaux débouchés, a-t-elle déclaré. La récolte française s’avère très déficiente à ce niveau : 25 % du blé tendre dépasse 76 kg/hl, contre 50 % au-dessus de 78 kg/hl en moyenne quinquennale, d’après une enquête de FranceAgriMer. «Les destinations Maghreb, Proche et Moyen-Orient seront les premières impactées» par la baisse des exportations françaises de blé tendre, a considéré Olivia Le Lamer.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui